Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Deux dispositifs d’Amiens Métropole accompagnent les demandeurs d’emploi dans leurs démarches. Trois mois de coaching personnalisé et gratuit. 

Insertion, mode d’emploi © Sébastien Coquille / Amiens Métropole

20.11.2019

JDA 929

Costume noir, cheveux gominés, Bais Khalid, 30 ans, se présente à l’atelier de job dating organisé au Quai de l’innovation comme s’il s’agissait d’un entretien. À la recherche d’un poste de commercial, il participe à Boost Emploi, l’un des dispositifs portés par le service emploi-insertion d’Amiens Métropole qui propose un accompagnement personnalisé gratuit de trois mois aux demandeurs d’emploi. Boost Emploi s’adresse à tous les publics des quartiers prioritaires. Mais la collectivité aide aussi les jeunes diplômés de 18 à 30 ans de niveau bac +2 à bac +4 résidant dans l’agglomération grâce au projet First Emploi. Les deux actions permettent de suivre différents modules pour trouver du travail (techniques de recherche, e-réputation, codes de l’entreprise, coaching, job dating...).

 

BÉNÉFICIER D’UN RÉSEAU

« Quand on sort de l’école, on ne sait pas comment se comporter face à un recruteur. L’équipe nous apporte un réseau de contacts et les directeurs d’entreprise des conseils. On m’a incité à simplifier mon CV et encouragé dans mon envie de créer ma société », témoigne Déborah Sanjuan, 29 ans. Parmi les nouveautés : la préparation mentale proposée aux stagiaires des quartiers prioritaires. « Ils envoient leurs CV mais n’ont pas toujours de réponse. Nous les aidons à persévérer », explique le formateur Habdallah Bedrouni. Des exercices de relaxation, d’autres pour positiver (en se remémorant des phrases valorisantes), ou pour écrire ses objectifs sont enseignés.

 

LES CONSEILS DES RECRUTEURS

Le 12 novembre, Jean-Louis Renard, responsable de Rocha Investissement, est venu de Cambrai pour participer à l’atelier job dating. « Le marché de l’emploi est difficile, surtout pour les jeunes à qui l’on demande d’être efficace très rapidement. Le CV du XXIe siècle doit être très visuel presque ludique avec des informations synthétiques, pertinentes et des missions précises. Aujourd’hui il faut être mobile, viser la France et même le monde ! » Grâce à ces dispositifs, tous parviennent à décrocher des entretiens. 80 % des participants aux précédentes sessions ont obtenu un emploi.

//Lysiane Voisin

Renseignements au 03 60 01 04 95