Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Kokoroko, Agnès Jaoui, Eleanor Shine, Manopolo… Haute Fréquence fait la part belle aux têtes d’affiche et aux artistes locaux.

Jeunes pousses et grosses pointures © Fabien Brochet
Révélation des Trans Musicales en 2018, Pongo sera au Safran le 12 novembre.
© Fabien Brochet

06.11.2019

JDA 927

Les Amiénois de L’Arrache fanfare et de Gonimandé partageant la scène du Mic Mac avec les rois du funk, Ceux qui marchent debout. Un line up concocté par le festival Haute Fréquence qui mise chaque année sur les musiques actuelles. Artistes locaux et internationaux se succèdent ainsi sur scène le temps d’un concert. Ce sera le cas aussi pour Eleanor Shine, chanteuse et violoniste amiénoise (JDA # 847) qui investira la Comédie de Picardie le 19 novembre avant Agnès Jaoui. La chanteuse et comédienne sera entourée de Gonzalez Hurtado et Fernando Fizsbein, complices de longue date et compositeurs de la bande originale de plusieurs de ses films. « Trois voix, une guitare, un bandonéon, un concert presque acoustique et famillial », confie-t-elle. Du Portugal au Brésil, en passant par l’Andalousie et Cuba, l’univers musical du trio navigue entre boléro, bossa, fado et flamenco.

 

MUSIQUE ENGAGÉE
Autre belle soirée, celle du 12 novembre au Safran avec Pongo. À 24 ans, cette Angolaise porte haut et fort le renouveau du kuduro, mélange de break dance, de semba angolaise et d’électronique né à la fin des années 90. La pression monte pour le jeune duo amiénois Manopolo qui fera les premières parties de Flèche Love le 8 novembre à Cité Carter puis de Kokoroko le 14 novembre à La Lune des pirates. « Cela fait des mois que l’on prépare notre set qui ressemblera plus à une histoire. On débutera avec un morceau et on laissera l’improvisation faire le reste », annoncent Paul et Manoah (découverte dans The Voice, JDA #835). Le duo ne cache pas sa hâte de rencontrer le groupe de jazz londonien Kokoroko et surtout Amina Cadelli, alias Flèche Love. Cette chanteuse suisso-algérienne s’engage à travers ses chansons pour la défense des minorités et des victimes de discriminations. Engagée, la musique est encore plus belle.

//Stéphanie Bescond

Festival Haute-Fréquence, du 6 au 29 novembre
 Programme sur haute-frequence.fr

 

Gare aux sorcières !

Du 5 au 9 novembre, La Witches Week – la semaine des sorcières – débarque à Cité Carter. La première édition de ce festival féministe propose ateliers, expos, rencontres et concerts.

 

La Witches Week, du 5 au 9 novembre
 Programme sur facebook.com/events