Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Au cœur de la Halle au frais du centre-ville Amiénois, son enseigne fromagère jouit d’une belle notoriété. A 33 ans, Julien Planchon
 se lance dans l’international via sa société Affinord. 

Julien Planchon, la crème des fromagers  © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

29.04.2015

JDA 757

Installé dans un entrepôt de l’espace industriel nord, son bureau ne paie pas de mine. C’est pourtant ici, dans les locaux de sa jeune société Affinord, grossiste en fromages et produits laitiers, ouverte avec Charles Beauquesne, que Julien Planchon passe aujourd’hui la plupart de son temps. À gérer les commandes de clients de toute la France, « à dénicher de petits producteurs et produits rares, des fromages fermiers au lait cru de qualité » et à peaufiner d’ambitieux projets à l’échelle internationale pour diversifier ses activités. C’est vrai que sa bobine sympathique a presque disparu des Halles du beffroi et du plus grand étal de fromages de Picardie qu’il a développé il y a douze ans, à l’âge de 21 ans. Mais c’est pour mieux affiner sa passion fromagère. Dans le nord de la France, l’enseigne Planchon est par exemple la seule à proposer du Shropshire anglais ou un Salers tradition du Cantal parmi près de 300 variétés sélectionnées en fonction des saisons.

 

LE FROMAGE, UN PRODUIT ÉTHIQUE

Ce fils d’agriculteur, diplômé du Paraclet, à Cottenchy, a traversé l’Europe pour « s’ouvrir sur toute la richesse des produits de bouche. Je suis persuadé que si l’on ne s’efforce pas d’aller voir ce qui se fait ailleurs, on n’est pas bon », analyse Julien Planchon. Ce fromager rigoureux, curieux et passionné défend ainsi sa Picardie et les spécialités de ce terroir jusque sur les salons gastronomiques nationaux. « Le fromage ? Un produit issu de l’herbe de pâturage et de bêtes laitières bien traitées, prône-t-il. Tout ce que nous vendons respecte cette éthique. » Du P'tit Gerberoy, un fromage frais au confit et pétales de rose, au Tricorne de Picardie, mélange de Maroilles et de Vieux-Lille lavé à la bière picarde artisanale El belle brune, Julien Planchon a su créer des saveurs inédites qui réveillent les papilles tout en vantant la richesse gastronomique régionale. « Je tiens à travailler avec les entreprises locales. Il y a chez nous des réussites dont on doit être fier », plaide-t-il.

 

DE BOMBAY À SEATTLE

Le nom de Planchon s’affichera prochainement à travers le monde. « Les activités d’Affinord ont démarré sur les chapeaux de roue, avoue-t-il. Nous venons de décrocher un marché avec le Shuttle. Nous allons également développer en France le concept d’armoires à fromages pour les épiceries fines avec l’enseigne Les domaines qui montent. » En juin, notre fromager s’envolera pour Bombay en Inde. En août, il sera au Japon pendant qu’à Seattle, aux États-Unis, s’ouvrira une fromagerie exclusivement achalandée par l’entreprise amiénoise. La Corée, la Chine, les pays de l’est et le marché russe sont aussi dans sa ligne de mire. De quoi en faire tout un fromage !

//Ingrid Lemaire