Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Quatre matchs à jouer et cinq points de retard pour l’APH. Le capitaine Julien Richard veut encore croire à une qualification aux play-offs.

L’APH, expert en miracle ? © Laurent Rousselin – Amiens Métropole

16.01.2019

JDA 900

Janvier : le hand et les Bleus font la une. Cette fois avec le Mondial qui se déroule en Allemagne et au Danemark. C’est le moment où les Amiénois retrouvent leur Coliseum toujours rempli après une longue pause de presque deux mois. Une rentrée à domicile face à la réserve du PSG, peut-être renforcée de quelques joueurs de l’équipe première en manque de temps de jeu puisque l’élite fait relâche pendant le championnat du monde. L’Amiens Picardie Handball aura-t-il gardé la dynamique qui lui avait permis de rester sur deux victoires en novembre ? Julien Richard y croit : « Malgré la coupure, nous avons continué de bien travailler ».

 

« UN OBJECTIF COMPLIQUÉ »
Le moral est bon au point que le capitaine ambitionne encore une qualification en play-offs. L’APH, cinquième avec 19 points, doit rattraper les cinq points qui le séparent de Rennes, deuxième et pour l’instant détenteur du dernier ticket. Tout ça à quatre matchs de la fin de la saison régulière… « Oui, l’objectif est compliqué, concède Richard. Nous n’avons pas notre destin entre nos mains. Mais l’an dernier tout s’est joué sur la dernière journée. » L’APH se montre donc offensif et ambitieux. Comme il l’est pour monter son budget afin d’obtenir la saison prochaine le statut VAP (pour voie d’accès au professionnalisme), condition sine qua non s’il veut accéder à la Proligue (l’étage supérieur). Le nerf de la guerre : les 600 000€ de budget à boucler. Le dossier sera à déposer (ou pas) en juin. 

//Antoine Caux

 

Amiens / Paris Saint-Germain
Le 19 janvier, à 20h, au Coliseum
11e journée de Nationale 1