Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

L’Amiénois qui murmurait à l’oreille des chevaux

À 27 ans, Maxime Baticle marche sur les traces des maîtres de l’équitation. Rencontre avec l’un de ces chuchoteurs, experts de l’éthologie équine. 

L’Amiénois qui murmurait à l’oreille des chevaux  © Laurent Rousselin - Amiens Métropole
Selon Maxime Baticle, « les cavaliers doivent comprendre l’importance de l’éducation de cet animal intelligent et doté d’une grande mémoire ».
© Laurent Rousselin - Amiens Métropole

30.09.2015

JDA 771

Depuis L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, porté et incarné à l’écran par Robert Redford, de nombreux cavaliers se sont intéressés au comportement de leur compagnon. L’Australien Andy Booth est l’une des pointures en éthologie équine. C’est aussi le mentor de Maxime Baticle. « Je l’ai rencontré pour la première fois à 13 ans lors d’une démonstration à Amiens. En deux heures, il a transformé un cheval agressif en un animal éduqué et décontracté », raconte Maxime Baticle, 27 ans désormais. En 2013, il recroise la route d’Andy Booth, lors d’une émission sur Equidia, où il remporte un stage avec le chuchoteur star. Après un an de formation, il vient d’intégrer l’équipe des élèves d’Andy Booth et parcourt la France pour appliquer les méthodes de son maître.

 

UNIQUE DANS 
LE NORD DE LA FRANCE

Depuis la rentrée, cet Amiénois enseigne également son art aux cavaliers des écuries de Boves où ses deux chevaux, Tabatha et Kito, sont installés. « L’expérience de Maxime est une vraie force pour nous, assure Hubert Brandicourt, directeur du Centre équestre de Picardie. Il est important de sensibiliser les jeunes. Il faut en faire des hommes de chevaux et non de simples techniciens. » Aujourd’hui autoentrepreneur, Maxime Baticle donne des cours, propose des stages, du coaching pour les concours et pratique les débourrages. Il est d’ailleurs le seul expert dans le nord de la France. Ses motivations ? « Enseigner aux cavaliers et apprendre aux chevaux. » Une approche qui lie plus que jamais l’homme à sa monture.

//Kaltoume Dourouri