Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

La Maison de la culture accueille une légende vivante le 21 novembre. Le pianiste russe Grigory Sokolov interprétera Mozart et Brahms. 

L’homme aux doigts d'or  © Mary-Slepkova / Deutsche Grammophon

13.11.2019

JDA 928

Un moment unique. C’est la promesse du concert du 21 novembre à la Maison de la culture. « Beaucoup sont convaincus que depuis la disparition des Arturo Benedetti Michelangeli, Glenn Gould et Emil Gilels, Sokolov est aujourd’hui le plus grand pianiste vivant », observe le réalisateur de documentaires Bruno Monsaingeon, qui a filmé le musicien à l’occasion d’un récital au Théâtre des Champs-Élysées en 2002.

 

RÉCOMPENSÉ DÈS 16 ANS

À bientôt 70 ans, l’artiste russe est connu pour sa discrétion face aux médias. Mais son parcours parle pour lui. Il apprend à jouer à 5 ans pour devenir à 16 ans le plus jeune musicien à obtenir la médaille d’or au concours Tchaïkovski de Moscou. Après l’effondrement de l’Union soviétique, Sokolov apparaît dans les festivals d’Europe et joue avec des orchestres prestigieux comme le New York Philharmonic, le Philharmonia London ou le Munich Philharmonic, avant de se consacrer exclusivement à des récitals. Pour son concert amiénois, il interprétera Mozart et Brahms. Envoûtement garanti.

//Stéphanie Bescond

Grigory Sokolov, le 21 novembre, à 20h30, à la Maison de la culture – 03 22 97 79 77