Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Depuis Amiens Nord, Gaylord Sellier compte bien mettre la Chine 
à la portée des entrepreneurs français avec sa société de conseils.

 

La Chine en un clic © Laurent Rousselin-Amiens Métropole

20.12.2017

JDA 861

« On se présente comme un fournisseur d’accès à 1 milliard de consommateurs chinois ! » annonce Gaylord Sellier, dirigeant de la société Efes hébergée au Septentrion, la pépinière de l’avenue de la Paix. Cet ancien diplômé de Sup de Co, parti travailler dix ans à Shangaï et Hong Kong, est revenu en 2016 à Amiens avec une idée dans ses valises : aider les entreprises locales, nationales, voire européennes, à faire des affaires avec la Chine sans se déplacer. Pour cela, il propose d’utiliser l’un des réseaux sociaux leaders chinois : WeChat. « Je l’ai découvert en 2013. C’est une plateforme multiservice regroupant l’équivalent de Facebook, YouTube, Apple Pay, etc. Tout est concentré en un seul et même endroit », précise le dirigeant.

 

SOCIAL BUSINESS

Autrement dit, un réseau social qui permet à la fois de communiquer, de vendre et de se faire payer. Gaylord Sellier a donc imaginé une offre de services clés en main, allant de la création d’un compte professionnel à sa gestion. « Nous permettons aux sociétés de faire des affaires à distance via les réseaux sociaux. Cela s’appelle du social business », explique-t-il. Parmi ses premiers clients, il compte Mazarus et son champagne customisé (JDA#851) ainsi que le palais de Compiègne. « Notre projet est que le touriste chinois, dès son arrivée à Compiègne, scanne un QR code lui donnant accès au compte officiel du palais en mandarin », annonce le dirigeant. Depuis quelques jours, la plateforme de l’entreprise wechatservices.fr est en ligne, en attendant prochainement la version mobile.

//Stéphanie Bescond