Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Ce mercredi 23 octobre, le maire d’Amiens et le président d’Amiens Métropole, ont signé une convention triennale (2019-2022) avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). À cette occasion, le FIPHFP, la Banque des territoires, la Metropole d’Amiens et la Fédération Française Handisport ont également officialisé leur soutien à M. Redouane Hennouni, athlète amiénois en vue des Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020. La signature de ces partenariats témoigne de l’engagement du territoire Amiénois en faveur des personnes en situation de handicap.

Signature-Convention-FIPHFP-23-oct-2019 © Laurent Rousselin
Signature Convention FIPHFP 23 octobre 2019

23.10.2019

Une convention qui conforte la politique handicap ambitieuse d’Amiens Métropole

La Métropole d’Amiens est l’employeur unique des agents de la ville, du CCAS et de la communauté d’agglomération, ce qui représente plus de 3 850 personnes exerçant tous les métiers de la fonction publique territoriale.

La collectivité est l’une des premières à s’être engagée dans un partenariat avec le FIPHFP en 2010. Elle est aujourd’hui un employeur reconnu pour son expertise en matière de prise en charge de la question du handicap chez ces collaborateurs. Au 1er janvier 2018, elle enregistrait un taux d’emploi légal de 8.08 %.

La convention signée avec le FIPHFP prévoit un soutien aux mesures que la collectivité prévoit pour maintenir et intégrer des agents en situation de handicap parmi ses effectifs. Elle compte 7 axes :

  1. Projet et politique handicap : Un engagement réaffirmé et une politique handicap durable
  2. Gouvernance et organisation : Assurer le pilotage et le déploiement de la convention
  3. Accessibilité : Veiller à la prise en compte de l’accessibilité pour tous
  4. Recrutement : Poursuivre la qualification et le recrutement externe de personnes handicapées
  5. Maintien dans l’emploi : Poursuivre l’identification et l’accompagnement des agents en situation de handicap ou ayant des difficultés de santé au travail
  6. Communication : Informer et sensibiliser l’ensemble des agents de la collectivité
  7. Innovation : Accompagner les personnes en situation de handicap dans la qualification et vers un nouveau métier

Pour atteindre ces objectifs le FIPHFP apportera un financement de 733 894 € et la métropole un auto-financement de 1 691 874 €.

La convention porte sur les années 2019 à 2022. Elle prévoit notamment le recrutement de :
- 31 travailleurs en situation de handicap (dont 11 apprentis)
- ainsi que 193 aménagements de postes

 

Un partenariat pour soutenir Redouane Hennouni, athlète amiénois de haut niveau

À l’occasion de la signature de leur convention, le FIPHFP et Amiens Métropole souhaitent mettre en valeur le projet de M. Redouane Hennouni, athlète Amiénois évoluant au sein du club AUC Athlétisme. Il ambitionne de représenter la France lors des championnats du monde World Para Athletics de Dubaï en novembre 2019 et des Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

Il a débuté sa carrière sportive à haut niveau très jeune en pratiquant le patinage. A l’âge de 13 ans, il est victime d’un accident sportif qui occasionne des lésions cérébrales et une hémiplégie. En dépit d’un handicap qui aurait pu le priver de la faculté marcher, il poursuit sa pratique sportive et s’oriente vers l’athlétisme.

A l’aube de ses trente ans le jeune homme est titulaire du palmarès suivant :

  • Champion d'Europe sur 1500m T38[1] en Aout 2018
  • Champion de France Indoor du 1500m T38 en 2018 et 2019
  • Champion de France Estival du 1500m T38 en 2018
  • Champion de France de cross Handisport 2019
  • Vainqueur des Meetings Internationaux Handisport de Talence et de Charlety 2018

Redouane Hennouni contribuant au rayonnement international du territoire mais également à la promotion de l’inclusion des personnes en situation de handicap, la métropole d’Amiens et le FIPHFP ont mobilisé leurs partenaires de la direction Hauts de France de la Banque des Territoires et la Fédération Française handisport. Ensemble, ils apporteront un soutien de 14 000 € à son projet sportif.

[1] En Athlétisme handisport, la catégorie rassemble les sportifs atteint de déficiences d’origine cérébrale pratiquant la course (ou les disciplines de lancer) en position debout