Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Être à l’écoute des habitants, aller à leur rencontre : telle est la mission du service Démocratie locale et participation citoyenne, qui peaufine ses outils et continue d’en inventer.

La boîte à outils du dialogue © Sébastien Coquille - Amiens Métropole
Le service démocratie locale auditionne et conseille en ce moment les porteurs de projets du budget participatif, comme ici en compagnie du pôle travaux du secteur Est.
© Sébastien Coquille - Amiens Métropole

02.06.2021

JDA 982

Elle est actuellement plongée dans le budget participatif. Une enveloppe d’un million d’euros (JDA #973) et 140 projets déposés. Autant dire qu’Hélène Maquinghen, madame démocratie locale de la Ville d’Amiens, enchaîne les rendez-vous. « C’est la phase d’instruction des projets. Nous les étudions et échangeons avec les gens. Mais c’est la commission citoyenne qui déterminera lesquels seront soumis au vote du public sur amiens.fr en septembre. » Ces projets sont donc passés au crible. « Les habitants viennent avec des photos, des plans, des maquettes, des présentations PowerPoint. Ils parlent solidarité, environnement, aménagement, climat. On sent un réel besoin de cohésion sociale. »

// APPELS À IDÉES

Créé en 2021 et amené à être renouvelé chaque année, ce budget participatif se veut un nouvel outil de démocratie locale, tout comme le lancement de la plateforme “jeparticipe” sur amiens.fr. Jusqu’au 13 juin, cette dernière recueille des idées et accueille des débats entre citoyens en vue d’aider la Ville à élaborer son Pacte pour la transition écologique (JDA #980). Environ 180 propositions déposées par les Amiénois y sont déjà soumises à vos votes et à la discussion.

 

// CONCERTATIONS

Ces deux appels à idées viennent en renfort d’autres dispositifs de démocratie locale. Dont les échanges autour de projets d’aménagements spécifiques : « Nous accompagnons les services de la collectivité dans l’élaboration de leurs stratégies de concertation », rappelle Anna Grabowicz, à la tête de la direction démocratie locale et citoyenneté. C’est par exemple le cas autour du renouvellement urbain, comme actuellement à Pierre-Rollin (JDA #981).

 

// DÉAMBULATIONS

La démocratie locale table aussi sur des outils qui ont dû se mettre en pause en raison de la crise sanitaire. Dont les balades urbaines ou les visites localisées en compagnie des comités de quartier, relais de proximité. Mais là aussi, cela évolue. « Nous utilisons les balades urbaines nocturnes pour toucher un public qui n’est pas forcément disponible le samedi matin », illustre Hélène Maquinghen. Sans oublier l’opération Ensemble dans votre quartier : « Des rendez-vous préparés bien en amont, où les élus et riverains iront sur les lieux de vie, auprès des commerçants, des associations et qui s’achèveront en réunions publiques ».

 

// PROSPECTION

Cette nouvelle formule sera normalement étrennée en septembre : « Les habitants nous manquent. Ils nous donnent beaucoup », remarque Hélène Maquinghen. C’est d’ailleurs en septembre, du 13 au 17, qu’Amiens accueillera les 5es Rencontres européennes de la participation. Elles donneront à la Ville l’occasion de donner de la voix pour savoir comment toujours mieux donner la parole. Comme le dit Anna Grabowicz, « il ne faut pas se contenter du public actuel, il faut aller chercher les gens, aller  chercher les jeunes. -Pour cela, nous devons diversifier nos ressources ».

//Jean-Christophe Fouquet