Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

La musique en orbite © Chartier-Corbasson Architectes

23.01.2019

JDA 901

Scène labellisée musiques actuelles, La Lune des pirates avait besoin d’une nouvelle salle de concert : ses 250 places du quai Bélu atteignaient souvent leurs limites. Amiens Métropole va donc en construire une nouvelle, moderne et insonorisée, entre les rues Saint-Leu et Edmond-Fontaine. Avec cette fois une jauge de 500 places. « C’est une belle reconnaissance du travail mené par notre association depuis trente-deux ans, une vraie progression pour la vie culturelle amiénoise et pour la musique actuelle », approuve Antoine Grillon, directeur de La Lune, heureux de se retrouver « près 
des étudiants, dans un lieu accessible à pied ». Cette nouvelle structure, avec « hall d’accueil en journée et studios pour faire vivre la scène locale », n’entend pas éclipser l’ancienne Lune « à laquelle les Amiénois sont attachés », mais arriver
 en complément : « Nous prévoyons une vingtaine de concerts supplémentaires par an, avec une répartition de 60 % pour la nouvelle salle et 40 % pour l’ancienne ». Quant à l’aspect architectural, le directeur le trouve « bien équilibré, sachant à la fois se fondre dans le décor – pas trop haut, accès piéton, clin d'œil aux toits pointus des anciennes usines – mais aussi apporter du peps,
de la modernité ». 
Les fouilles préventives débuteront cet automne. Les travaux démarreront en 2020. Amiens Métropole sera propriétaire des murs. Coût global de l’opération : 4 M€.

//Jean-Christophe Fouquet