Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

2,5 millions de Français doivent être vaccinés d’ici à fin février. Mode d’emploi local pour les premiers concernés : les 75 ans et plus et les personnes pouvant développer une forme grave de la maladie.

La vaccination en cinq questions © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

20.01.2021

JDA 969

1/ POUR QUI ?

La vaccination s’est ouverte le 18 janvier aux 75 ans et plus. Depuis les annonces de Jean Castex du 14 janvier, la campagne concerne également, et sans limite d’âge, les personnes souffrant d’insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d’un organe, les personnes sous traitement pour un cancer, atteintes de trisomie 21 ou de maladie rare. Une liste élargie qui concerne 800 000 personnes en France. « Mis à part les 75 ans et plus, les personnes fragiles qui sont concernées par cet élargissement de la campagne de vaccination devront avoir un certificat médical délivré par leur médecin traitant », informe Patrick Kerros, chef du service de santé publique de la Ville d’Amiens.

 

2/ OÙ ?

Le CHU Amiens Nord, l’Espace Santé Maurice-Ravel (1 bis, rue Maurice-Ravel) et le regroupement des cliniques privées (65, rue Alexandre-Dumas) accueillent depuis lundi la population appelée à se faire vacciner. Ils seront rejoints dès le 22 janvier par un quatrième centre de vaccination installé à l’espace Eugène-Viandier de Saleux (place Numa-Buignet) par la Communauté professionnelle territoriale de santé du Grand Amiens.

 

3/ COMMENT PRENDRE RENDEZ-VOUS ?

Les centres de vaccination disposent chacun de plateformes de réservation en ligne. Connectez-vous sur keldoc.com pour un rendez-vous au CHU d’Amiens Nord ou à l’Espace Santé Maurice-Ravel. Et sur doctolib.fr pour le regroupement des cliniques et le centre de Saleux.

 

4/ QUE FAIRE SI C’EST SATURÉ ?

Il arrive que les plateformes ne proposent plus de rendez-vous. « Rien de grave, rassure Patrick Kerros. Tout rentrera dans l’ordre rapidement. Cela s’explique par le fait d’assurer la deuxième injection à ceux qui ont eu la première. »

 

5/ ET SI ON N’A PAS INTERNET ?

Un numéro de téléphone (03 92 04 34 71) a été mis en place 7 jours/7 au niveau régional pour prendre rendez-vous par un opérateur. Le service municipal de santé publique (03 22 97 11 54), l’Écoute seniors du CCAS (0 800 60 50 00) et les mairies de secteur se proposent d’aider à la prise de rendez-vous. Les familles sont encouragées à s’occuper de cette réservation pour leurs proches dépourvus de connexion Internet.

//Antoine Caux

 

Rappel des mesures

Le 14 janvier, le Premier ministre Jean Castex a appelé à « réduire nos contacts sociaux » et annoncé des restrictions renforcées pour endiguer la pandémie de Covid-19 :

  • Couvre-feu à 18h depuis le 16 janvier et pour au moins deux semaines. Tous les lieux recevant du public doivent fermer à cette heure. Des dérogations sont prévues pour rentrer du travail ou aller chercher ses enfants à l’école ou à la garderie (voir Attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu).
  • Emplois du temps scolaire inchangés mais le protocole sanitaire est renforcé.
  • Horaires de l’accueil périscolaire inchangés à Amiens et dans la plupart des communes.
  • Transports scolaires maintenus.
  • Cours d’éducation physique et sportive et activités extrascolaires en intérieur suspendus.
  • À l’université, les travaux dirigés reprennent par demi-groupe le 25 janvier pour les élèves de première année.
  • Les voyageurs hors UE voulant entrer en France doivent présenter un test négatif avant d’embarquer.

 

Un vaccin en deux fois

Lors de votre connexion, pensez à prendre rendez-vous pour la deuxième injection qui doit se faire vingt-huit jours après la première. Pour ceux qui ne l’ont pas fait à l’Espace Maurice-Ravel, le service de santé publique les contactera dans les prochains jours.