Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

À la veille d’un “apéromix” sur la future exposition permanente du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP), sa nouvelle responsable, Claire Lefort, fait le point.

Le CIAP traducteur de territoire © Sébastien Coquille - Amiens Métropole
Le Ciap est situé au-dessus de l’office de tourisme, à côté de la cathédrale. Son futur espace d’exposition permanente est occupé jusqu’en novembre par l’expo 13 m de diamètre, consacrée au(x) cirque(s), celui de Jules
Verne en tête.
© Sébastien Coquille - Amiens Métropole

15.05.2019

JDA 912

JDA : Pourquoi un Ciap ?

© Laurent Rousselin - Amiens Métropole

Claire Lefort : En 2015, Amiens Métropole s’est engagée auprès du ministère de la Culture, qui attribue le label Pays d’art et d’histoire, à ouvrir un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine afin de valoriser et partager nos richesses patrimoniales.

Le Ciap est à l’étage de l’office de tourisme. Un hasard ?

Non ! Lors du déménagement de l’office et d’Amiens, Ville (bientôt Métropole, ndlr) d’art et d’histoire à côté de la cathédrale en 2014, nous y avons imaginé le futur Ciap comme un outil s’adressant aux habitants et aux touristes. Ces derniers peuvent ainsi, au même endroit, organiser leur séjour et comprendre l’ADN du territoire. 

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Il y a un auditorium, une salle ludo-éducative et deux espaces d’exposition, permanente et temporaire. La première expo remonte aux Rendez-vous de la BD de 2015. D’autres ont suivi : Grande Guerre, femmes citoyennes, Renzo Piano, la paix dessinée, Cosserat et, actuellement, le cirque. Mais nous n’avons pas encore d’exposition permanente.

Le CIAP traducteur de territoire © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

 

D’où cet “apéromix” ?

Nous travaillons à faire du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine une belle entrée pour être touriste dans sa ville, intriguer et attirer le public, notamment familial. Contrairement à un musée, nous n’avons pas de collection, mais un territoire. Tout doit être créé. Nous lançons un “apéromix” à cet effet.

Le CIAP traducteur de territoire © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

 

Qu’est-ce que c’est ?

Autour de deux fils conducteurs, la cathédrale et le fleuve, il s’agit de plancher avec des professionnels et amateurs sur des outils offrant une lecture cohérente de notre territoire. Cela se déroulera sur trois jours en décembre avec l’association Muséomix. L’“apéromix” du 24 mai sert à expliquer la démarche et recruter des talents intéressés, tels des ingénieurs, codeurs, graphistes ou médiateurs… Une mise en bouche !

//Propos recueillis par Jean-Christophe Fouquet

 

Apéromix, le 24 mai, à 18h, au Ciap (21, place Notre-Dame)
Entrée libre