Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Flamm et Sly, deux des Rabeats, peaufinent leur album solo. Le groupe amiénois programme aussi une tournée de 23 dates. Passages par Liverpool, l’Olympia, et bien sûr Amiens le 18 décembre... 2020. 

Le fabuleux destin des Rabeats  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
Flamm, le batteur, et Sly, le chanteur
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

18.12.2019

JDA 933

Fascinant. « Vous entrez pour voir des reprises des Beatles, vous sortez en ayant vu Les Beatles », résume Flamm, le batteur des Rabeats. Du 7 au 9 janvier, le groupe amiénois débarque à Liverpool, pour les trois premières dates d’une tournée qui fêtera leurs 20 ans. Mais avant d’atterrir dans le berceau des Fab Four, Flamm, alias Vincent Freytel, prépare la sortie de son album solo prévue en avril. À 51 ans, celui qui se dit « le moins Beatles de la bande » avoue une autre passion : la variété française des années 70. Son premier opus, Pour un flirt avec vous, rend hommage à Michel Delpech. Chez Laurette et Cadeau de Noël, deux des clips des 18 chansons, sont déjà sur YouTube. De son côté, Sly, fan de pop anglaise mélodique, finalise un nouvel album, écrit en partie avec son ami Paul Howell.

 

VINGT ANS DÉJÀ

L’histoire des Rabeats a commencé en 1999 avec le producteur Philippe Tassart. C’est lui qui a rendu célèbre ces musiciens amiénois. Les coupes de cheveux, les scénographies et les costumes, c’est lui aussi. Et voilà les Rabeats, vingt ans et plus de 1 000 concerts plus tard, prêts à reprendre la route pour une tournée anniversaire qui passera par l’Olympia les 17 et 18 janvier. Au programme : un best of. « On va piocher parmi leurs grands titres. Et c’est grisant », dévoile Sly, 52 ans, de son vrai nom Sylvain Rougé. « On commence la tournée par The Cavern Club, où les Beatles ont démarré. Liverpool est devenu un lieu de pèlerinage pour les fans, reprend le chanteur des Rabeats. Côté jauge, ça ressemble à La Lune des pirates. »

 

POTES À VIE

« Les Rabeats, c’est exceptionnel dans ma vie. Du plaisir et pas que sur scène. Ces gars-là sont formidables. On peut parler de tout : cinéma américain, tennis, BD belges, épices ! » sourit Flamm. Pas totalement bilingue, il peut compter sur ses potes pour traduire les chansons. « Pour jouer de la batterie, j’ai besoin de m’accaparer les paroles. » Sur scène, ils reproduisent le répertoire d’un des plus célèbres groupes du monde. Et le public est là. Réservez votre 18 décembre 2020 au Zénith. Car eux, ils seront là.

//Kaltoume Dourouri

The Rabeats, la tournée des 20 ans, 
le 18 décembre 2020, à 20h30, au Zénith rabeats.com