Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Les médecins du CHU d’Amiens ont réalisé une première européenne : supprimer les tremblements d’une femme de 84 ans atteinte de la maladie de Parkinson.

Le laser contre-attaque © CHU Amiens-Picardie

03.07.2019

JDA 918

Le 3 avril, les équipes du CHU d’Amiens ont utilisé une technique au laser sur une femme de 84 ans atteinte de la maladie de Parkinson. Ils sont parvenus à éradiquer les tremblements de cette patiente qui est rentrée chez elle trois jours après l’opération. « Le laser représente une solution pour les personnes qu’on ne pouvait pas soigner autrement », explique Michel Lefranc, neurochirurgien au centre hospitalier (JDA # 825), qui a participé à cette opération inédite en Europe. En effet, les traitements contre la maladie de Parkinson sont pour la plupart invasifs, notamment la stimulation cérébrale profonde. Le laser pourrait être une alternative à cette technique de référence. C’est en tout cas le pari du Centre expert Parkinson (CEP) d’Amiens. « Nous souhaitons mener une étude pilote sur une quinzaine de patients avec les centres de Rouen, Saint-Quentin et Caen. Nous allons étudier si les résultats observés sur cette première patiente se confirment », annonce le professeur Pierre Krystkowiak, parkinsonologue et responsable du Centre. Le CEP d’Amiens est le seul sur les 24 que compte la France à disposer de l’ensemble des techniques : la stimulation cérébrale profonde, la pompe à Apomorphine, la pompe à Duodopa, la radio-chirurgie et le laser. « Le mois prochain, nous créerons une unité fonctionnelle médico-chirurgicale de prise en charge de la maladie de Parkinson », programme le responsable. En France, 150 000 personnes sont concernées.

//Stéphanie Bescond

Centre expert Parkinson au CHU Amiens-Picardie (service de neurologie du pôle autonomie)