Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Smile Pickup peut avoir le sourire : l’entreprise du pôle Jules-Verne est le leader en France du retrait de colis grand format. Elle comptera 135 points d’ici la fin de l’année.

Le relais du colis XL  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
Sébastien Horemans au point de retrait de Longueau.
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

21.04.2021

JDA 979

Retirer près de chez soi et quand on veut sa cuisine en kit ou son canapé commandés en ligne : tel est le service proposé par Smile Pickup. L’idée vient de l’Amiénois Sébastien Horemans. Qui a implanté ses bureaux à Boves et ouvert son premier point de collecte il y a trois ans à l’Intermarché de Longueau. Depuis, les habitudes sont prises : le 7 avril, 180 clients sont passés y retirer leurs commandes. Outre un retrait à la carte pour un coût moindre (29 €) qu’une livraison classique, le concept a aussi des vertus écologiques : « Moins de camions en ville, c’est 600 tonnes d’émissions de CO2 en moins depuis 2018 », calcule Sébastien Horemans.

 

IKEA, MONDIAL RELAY...

En janvier, le site de Longueau est devenu le premier site français en propre de Smile Pickup. Avec l’explosion de la vente en ligne en 2020, l’entreprise a mis le paquet : 90 points ont ouvert. 45 autres sont prévus d’ici fin 2021, tout comme une filiale en Suisse. Et bientôt la Belgique. « Le projet est né d’un contact avec Ikea il y a quatre ans. L’enseigne suédoise est notre partenaire numéro un. Agediss (spécialiste de la livraison de produits volumineux, ndlr) et Mondial Relay (spécialisé dans les colis des particuliers, ndlr) travaillent également avec nous. » Sébastien Horemans tient également à mettre le social au cœur de son activité : « Nous collaborons avec l’Ésat (Établissement et service d'aide par le travail, ndlr) de Beauvais pour favoriser l’insertion professionnelle. En 2020, nous avons aussi aidé l’armée à distribuer des masques et offert des tablettes pour que les patients des hôpitaux et les résidents des Éhpad des Hauts-de-France puissent communiquer avec leur famille ». Pour garder le sourire et l’esprit du service.

//Ingrid Lemaire