Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le résidentiel plus dense à Sainte-Anne et Henriville

À l’heure où il faut souscrire à l’année 2021-2022, le stationnement résidentiel s’étend dans deux quartiers. Et peut-être bientôt ailleurs.

Le résidentiel plus dense
 à Sainte-Anne et Henriville  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
Rue Vulfran-Warmé, le long du parc Jean-Rostand, la peinture fraîche marque l’extension du stationnement résidentiel.
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

08.09.2021

JDA 988

Plébiscité, le stationnement résidentiel gagne du terrain. Les secteurs d’Henriville et de Sainte-Anne s’enrichissent de nouvelles places payantes afin que les riverains se garent facilement près de chez eux grâce à un abonnement annuel. Dans les deux cas, il s’agit d’une extension de secteurs existants (lire ci-dessous). Le résidentiel est présent depuis janvier 2019 dans le bas d’Henriville. Un succès : il a été étendu au centre du quartier six mois plus tard. En cette rentrée 2021, la partie haute, jusqu’à la rue Camille-Desmoulins (comprise), intègre à son tour le dispositif. Soit une dizaine de rues, pour certaines déjà partiellement en résidentiel.

 

RÉPONDRE À LA FORTE DEMANDE

À Sainte-Anne, où est né le résidentiel à titre expérimental (puis définitif) en 2007 face à la pression du stationnement près de la gare, une extension a été opérée en janvier 2019. C’est de nouveau le cas, avec la partie sud de la rue Vulfran-Warmé et les rues adjacentes vers la rue Saint-Fuscien (non comprise), près du parc Jean-Rostand. « Ces extensions, dont le principe a déjà été débattu et validé avec les riverains et les comités de quartier, étaient optionnelles, en fonction de la demande des habitants. Or, celle-ci s’avère forte », rappelle Nathalie Lavallard, adjointe au maire déléguée, entre autres, au stationnement.

 

PUIS SAINT-HONORÉ ET BEAUVILLÉ ?

Cela devrait être voté au conseil municipal du 16 septembre : rattacher une partie du bas de Saint-Honoré au secteur d’Henriville. Mais aussi créer un nouveau secteur boulevard Beauvillé, dans la contre-allée devant les hortillonnages, où une partie des places étaient déjà payantes l’été – ce qui ne serait ainsi plus le cas pour les riverains abonnés. Deux projets évoqués de longue date avec les comités de quartier. Des horodateurs pourraient être déployés sous peu. Autre « attente forte » rapportée par Nathalie Lavallard : un macaron professionnel, lui aussi soumis au vote des élus le 16 septembre. Plus de détails dans un prochain JDA.

//Jean-Christophe Fouquet

 

L’abonnement, c’est maintenant

Le stationnement résidentiel permet aux riverains d’un quartier de se garer gratuitement sur une zone payante sous réserve d’un abonnement annuel (1 € le premier véhicule d’un foyer). Les abonnements actuels s’achèvent le 30 septembre. Il faut donc souscrire à l’année 2021-2022 sous peine de s’exposer à un forfait de post-stationnement. Rappel : cet abonnement, enregistré informatiquement et contrôlé automatiquement, n’autorise à se garer que dans son propre secteur résidentiel. Pour souscrire : booking-amiens.axigap.com.