Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Au printemps prochain, le réseau de bus assorti de quatre lignes Nemo sera gratuit pendant un mois, puis tous les samedis. Entre autres bonnes nouvelles. 

Le samedi, le bus sera gratuit © Sébastien Coquille-Amiens Métropole

12.12.2018

JDA 897

La mesure a été annoncée le 10 décembre : la gratuité pendant un mois de l’ensemble du futur réseau Ametis suite au lancement le 31 mars des quatre lignes Nemo de bus à haut niveau de service (BHNS). « Quatre lignes, dont trois électriques, fonctionnant de 4h à minuit et avec une fréquence de huit minutes aux heures de pointe », a résumé Alain Gest, président d’Amiens Métropole. Confort, silence, wifi, ports USB, priorités aux carrefours, sites propres : « Nous voulons que ce BHNS, extrêmement novateur à l’échelle européenne, soit le plus attractif possible. C’est la clef de sa réussite ».

 

UNE MESURE D’INCITATION

Cette démarche incitative servira aussi de test pour « vérifier l’effet de la gratuité sur la fréquentation, a poursuivi Alain Gest. Il nous faut être prudents et responsables alors que les recettes versées par l’État sont loin d’être garanties ». Brigitte Fouré, maire d’Amiens, a d’ailleurs rappelé que « l’examen des possibilités de la gratuité fut une promesse de campagne aujourd’hui tenue, tout comme celle de ne pas augmenter les impôts ». Autres nouveautés, cette fois définitives, à partir du mois de mai : la gratuité des bus le samedi et celle de la navette Cœur de Ville, tous les jours de la semaine. « Le samedi, nous voulons inciter les gens à utiliser les parkings relais, gratuits (JDA #896, ndlr), a expliqué le maire. Mais aussi soutenir le commerce du centre-ville. » Quant à la navette Cœur de Ville, ces petits bus qui peuvent être hélés, sa gratuité « répond aux besoins de ceux ayant du mal à se déplacer, notamment les personnes âgées ». Le coût de ces mesures est estimé à 1,1 M€.

 

TARIFICATION SOLIDAIRE

Côté tarifs, le ticket de base restera à 1,40 €. « Et la tarification des abonnements sera désormais solidaire, basée sur le quotient familial », a annoncé Pascal Rifflart, vice-président d’Amiens Métropole délégué aux transports. À tout cela s’ajoute la billettique sans contact : « Grâce à elle, il sera possible de ne payer qu’en fin de mois. À partir de dix tickets dans le mois, leur prix facturé ne sera que de 1,20 . Cela va soulager le porte-monnaie de beaucoup de monde ». Avec en ligne de mire, comme l’a dit Brigitte Fouré, « le confort de tous et la qualité de l’environnement ».

//Jean-Christophe Fouquet

 

À retenir

• Réseau de bus gratuit en avril.

• Réseau de bus gratuit 
les samedis à partir de mai.

• Navette Cœur de Ville 100 % gratuite à partir d’avril.

• Des parkings relais gratuits.

• Pas d’augmentation du ticket.

• Une tarification ajustée aux moyens.

Voir le communiqué de presse