Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Ces espaces placés devant les feux tricolores permettent aux cyclistes de démarrer en sécurité.

Le sas : sensas pour les vélos © Cerema

06.11.2019

JDA 927

Non, le pictogramme d’un vélo entre deux lignes en pointillé au pied des feux rouges n’est pas là pour le décor. Cette zone qui occupe la pôle position aux carrefours à feux s’appelle un sas vélo. Et comme son nom l’indique, elle est réservée… aux vélos. Les véhicules motorisés ont l’obligation de s’arrêter en amont de la première ligne en pointillé. Introduit dans le code de la route dès 1998 (!), ce système a pullulé ces derniers mois dans Amiens. Une nouveauté qui explique sans doute pourquoi certains automobilistes ne le respectent pas encore (ou feignent de ne pas savoir). Ils risquent pourtant une amende : le non-respect d’un sas vélo est considéré comme un feu grillé (lire plus bas). Ce sas, dont la longueur préconisée varie de trois à cinq mètres, est rempli de vertus pour les cyclistes qui peuvent le rejoindre en doublant la file de véhicules par la gauche (dépasser par la droite est interdit) ou en empruntant la bande d’accès au sas si elle existe. Le plan vélo du gouvernement prévoit la généralisation de ces sas pour les nouveaux aménagements de carrefours à feux.

 //Antoine Caux

 

// LES PLUS

• Offre une position avancée plus sûre pour le cycliste que lorsqu’il est coincé dans la circulation automobile. Cela lui évite aussi de respirer les gaz d’échappement. • Permet au cycliste de tourner à gauche sans traverser la chaussée (de droite à gauche) et craindre de se faire renverser par le véhicule arrivant derrière lui.

• Sécurise les traversées à pied car le sas éloigne les véhicules du passage piéton. Le piéton est plus visible et jamais dans un angle mort.

// 135 € D’AMENDE

135 € et quatre points en moins sur le permis. C’est ce qu’encourt un automobiliste ou un motard qui ne respecte pas le sas vélo. Le code de la route stipule que le véhicule doit s’arrêter à la première ligne de feu. Mais ce n’est pas tout : si le feu est vert et que les voitures devant sont bloquées, vous pouvez être verbalisé d’une contravention de 2e classe (35 €) si vous êtes immobilisé sur le sas. En 2018, à Paris, 18 000 PV ont été dressés pour non-respect des sas vélo.

 

Le chiffre

À ce jour, 200 sas vélo ont été aménagés par Amiens Métropole.