Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le JDA a suivi le mesurage officiel de La Jules-Verne. Un exercice de précision dans les rues d’Amiens à quelques semaines de l’épreuve qui s’élance le 2 juin. 

Le sens de la mesure 1 © Antoine Caux
En tête, Jean-François Delasalle, mesureur international, dont le vélo est équipé d’un compteur très particulier.
© Antoine Caux

15.05.2019

JDA 912

À son compteur, trois JO (Barcelone, Atlanta et Athènes) en tant que mesureur international. En athlétisme, la précision est religion et Jean-François Delasalle, l’un de ses exégètes. Le président de l’Amicale du Val-de-Somme, papa de la course des Quatre Saisons d’Amiens Métropole, est aussi à la manœuvre pour La Jules-Verne, la course dans le centre-ville d’Amiens qui renouvelle son tracé cette année.

 

LA MÉTHODE DE 
LA BICYCLETTE CALIBRÉE

Eh oui ! une course à pied se mesure à... vélo. « Nous roulons à 18- 20 km/h, c’est-à-dire à l’allure des premiers coureurs », explique Jean-François Delasalle. Sa roue est équipée d’un drôle de compteur : le compteur Jones. « Il enregistre des fractions de tours de roue. Il tourne de 20 à 23 crans par tour de roue. » En amont, le compteur a été étalonné sur une ligne droite de 500 mètres : « Nous savons donc que pour faire 500 mètres, il nous faut tant d’unités de compteur. Ensuite, c’est une simple règle de trois ». Pour que le mesurage soit officiel, il faudra effectuer au moins deux mesures identiques à 0,1 % près.

 

ENCADRÉ PAR 
LA POLICE MUNICIPALE

« La difficulté du mesurage, c’est que nous devons prendre les trajectoires les plus courtes, celles que les coureurs emprunteront lors de la course. Or là, il y a la circulation alors que nous sommes parfois à contresens, nous roulons à gauche... Nous avons donc besoin de la protection de la police », remercie Jean-François Delasalle. Le tracé a d’abord été repéré sur Géo Portail. « On a une idée à 100 mètres près. » La méthode de la bicyclette calibrée (inventée dans les années 1980) est précise à « 0,1 %. Soit 10 m pour 10 km ! » chiffre Jean-François Delasalle.

 

SEULEMENT 0,1 % D’ERREUR

Mieux qu’une roue de géomètre ? Il rigole : « C’est 1 % d’erreur, dix fois moins précis. La roue est plus petite, dure. Quand on mesure en marchant, on guidonne un peu ». À noter qu’un GPS a lui aussi 1 % d’erreur. Le jour de La Jules-Verne, il vous dira que vous avez couru 10,1 km. Et ça ne sera pas la faute de Jean-François Delasalle !

//Antoine Caux

 

Courir La Jules-Verne, le 2 juin courirlajulesverne.com

 

Le sens de la mesure 2 © Courir La Jules-Verne

Le départ de La Jules-Verne se fera devant le cinéma Gaumont, l’arrivée devant la verrière de la gare. Pour le 5 km, il faudra rallier les points B, D, E, B, C, D, E. Pour le 10 km, une petite boucle (B, D, E, B) et deux grandes boucles (B, C, D, E, F, E ).

© Courir La Jules-Verne