Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Plus qu’un rendez-vous de collectionneurs, la Fête du timbre des 26 et 27 septembre promet un voyage dans l’espace et le temps.

Le timbre prend la route © Fédération française des associations philatéliques

23.09.2020

JDA 956

Le timbre prend la route

Plus qu’un rendez-vous de collectionneurs, la Fête du timbre des 26 et 27 septembre promet un voyage dans l’espace et le temps. On aurait pu les croire disparus depuis l’avènement d’Internet. Mais les philatélistes font de la résistance et seront nombreux à se presser les 26 et 27 septembre au Carré de la République pour la Fête du timbre. Organisée dans toute la France par la Fédération française des associations philatéliques, cet événement prendra la route des vacances avec notamment la mise à l’honneur de deux Peugeot légendaires : la 204 cabriolet et la 404 berline. « La Poste leur dédiera un timbre et un bloc (feuillet réunissant plusieurs timbres, ndlr) », annonce Éric Doremus, président du Groupement philatélique picard (GPP), partenaire de l’événement.

 

LA CATHÉDRALE À L’HONNEUR
Deux siècles après l’émission du premier timbre-poste, la petite vignette est donc bien restée un témoignage de la richesse de nos territoires et du patrimoine. Le GPP a d’ailleurs voulu profiter de l’occasion pour mettre la cathédrale d’Amiens à l’honneur. « Afin de rendre hommage à cette octocentenaire, nous proposerons des souvenirs créés pour cet anniversaire, affirme Éric Doremus. Nous aurons également un stand jeunesse pour expliquer l’art de la philatélie aux plus jeunes, les conseiller pour bien débuter, leur offrir des cadeaux… ».

 

LA BIBLE DU PHILATÉLISTE EST AMIÉNOISE
Yvert & Tellier, l’un des leaders mondiaux de la philatélie, se devait d’être aussi de la Fête. L’entreprise amiénoise donnera même le top départ de l’événement en fêtant les 125 ans de son catalogue de cotation Timbres de France. « C’est la bible du philatéliste ! Pour cet anniversaire, nous avons répondu aux attentes des collectionneurs et mis l’accent sur les variétés avec l’ajout de près de 2 000 d’entre elles », annonce Benoît Gervais (#JDA 796), à la tête de l’entreprise familiale. Lors de sa création en 1896, le catalogue décrivait 5 000 timbres. Succès immédiat pour ses 8 000  exemplaires. Aujourd’hui, ce sont plus d’un million de timbres qui sont référencés… et 500 000 exemplaires tirés ou téléchargés en ligne. Oui, le timbre a encore de nombreux adeptes. Les Chinois sont particulièrement fans : selon Éric Doremus, « ils représentent la moitié des collectionneurs mondiaux ». Et Benoît Gervais d’ajouter que « la Chine est très demandeuse de tout ce qui concerne notre cathédrale ». Un voyage jusqu’à Amiens… pour le coût d’un simple timbre-poste.

//Stéphanie Bescond

La Fête du timbre, les 26 et 27 septembre, de 9h à 18h, au Carré de la République (17, rue de la République) – Entrée libre

 

Initialement prévue en mars, La Fête du timbre, reprogrammée ce week-end, a pour thème La Route des vacances et met à l’honneur deux modèles Peugeot des années 60.

Le timbre prend la route © Fédération française des associations philatéliques

 

 © Fédération française des associations philatéliques

 

 

 

Notre-Dame à oblitérer

Le timbre prend la route © Florence Gendre / La Poste

© Florence Gendre / La Poste

Le 26 septembre à l’office de tourisme (place Notre-Dame), Yvert & Tellier tiendra un stand présentant sept timbres dédiés à la cathédrale Notre-Dame depuis le XIXe siècle. Le dernier en date, mis en vente par La Poste depuis le 27 juillet, rend hommage aux 800 ans de l’édifice (JDA #952). Tiré à 700 005 exemplaires, il représente le labyrinthe et L’Ange pleureur dessinés par l’illustratrice Florence Gendre.