Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Après la période de rodage, le nouveau réseau de transport en commun et ses Nemo électriques évoluent dès septembre. 

Les bus font leur rentrée  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
La Nemo 1 passe désormais rue Jean-Catelas du lundi au vendredi.
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

04.09.2019

JDA 920

Renouvelant ses excuses aux usagers « qui ont pâti en mai et juin des difficultés rencontrées au lancement de Nemo », Alain Gest, président d’Amiens Métropole, a fait le 29 août le point sur le réseau Ametis, qui reste intégralement gratuit le samedi (la navette Cœur de Ville l’est tous les jours). Fini le temps « où l’on essuyait les plâtres », a soufflé Pascal Rifflart, vice-président délégué aux transports, lequel s’est déclaré « très fier de cette totale innovation qui sera prise en exemple de transition énergétique ». Un chiffre, donné par le directeur d’Ametis, Éric Patoux, illustre l’avancée : « Au début, nous rappelions jusqu’à dix Nemo par jour au dépôt suite à des pannes. Désormais, c’est un au maximum ». « Nous nous rapprochons de nos objectifs », a ainsi résumé Pascal Rifflart, qui défend par ailleurs la nouvelle tarification solidaire, « plus juste », basée sur le niveau de revenus. Mais il reste des caps à franchir. Dont celui de la rentrée et son lot de nouveautés. Voici les principales.

 

  • La N1 passe rue Jean-Catelas Cela réduit le temps de trajet de cette ligne d’environ trois à quatre minutes. Uniquement la semaine : les samedis et dimanches, la N1 continue de passer place Vogel, permettant de prendre la N3 vers Amiens nord et son marché.
  • Les lignes 6, 7, 8, 10 et 14 évoluent Qu’il s’agisse d’itinéraire prolongé (ligne 10, jusqu’à Boves), d’amplitude renforcée (ligne 6 le soir, lignes 7 et 8 le matin), les changements répondent aux besoins des usagers.
  • De nouveaux arrêts Notamment sur le trajet de la Liane, boulevard de Dury et rue du Cambrésis, ou celui de la N3, avenue du Général-de-Gaulle. Par ailleurs, certains arrêts changent de nom. Ceux de Branly et Gare-Saint-Roch prennent respectivement les noms de Nicole-Fontaine et Simone-Veil. Ligne N1, l’arrêt Abattoirs devient Espace Alliance.
  • On peut s’abonner à distance Mais aussi se réabonner et obtenir la nouvelle carte Go ! Il est aussi possible de recharger son abonnement sur les 44 distributeurs automatiques du réseau ou dans l’un des points relais (commerces) vendant également des tickets. Enfin, Ametis met en place une agence mobile afin d’aller à la rencontre des usagers, notamment les étudiants.
  • Resago s’étend Le transport à la demande dessert désormais les six nouvelles communes d’Amiens Métropole : Cardonnette, Ferrières, Querrieu, Saint-Vast-en-Chaussée, Seux et Vaux-en-Amiénois. Les délais de réservation descendent à une heure, au lieu de deux. Et le service fonctionne le samedi.

//Jean-Christophe Fouquet

Toutes les nouveautés sur ametis.fr