Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Toutes les mesures ont été prises dans les deux campings d’Amiens Métropole pour organiser le séjour des visiteurs cet été. 

Les campings ont rouvert leurs portes 1 © Sébastien Coquille / Amiens Métropole
À Bertangles, les touristes campent dans l’ancien verger du château du XVIIIe siècle.
© Sébastien Coquille / Amiens Métropole

01.07.2020

JDA 950

Le camping des Cygnes à Amiens et celui du Château à Bertangles ont pour principale clientèle des touristes étrangers. Des Belges, des Néerlandais, des Allemands et des Britanniques qui s’arrêtent dans la région pour une première étape de leur séjour en France. Autant dire que l’annonce de la réouverture des frontières entre pays européens le 15 juin les a rassurés. Habituellement, à Bertangles, la clientèle française ne représente que 10 %. Au camping des Cygnes, un tiers. Mais 2020 n’est pas une année comme les autres... Les Français partiront moins à l’étranger cet été et pourront être tentés par le tourisme de proximité : « Tous les jours, nous en accueillons qui parcourent le chemin de Halage à vélo », constate Julie Morand, gérante du camping des Cygnes avec son compagnon Arne Lafrenz. Ils ont ouvert le 6 juin en suivant le protocole sanitaire de la Fédération des campings. Après avoir profité du confinement pour poursuivre les travaux entamés depuis 2019 par la société publique locale Vallée idéale développement, qui gère le site pour Amiens Métropole.

 

Les campings ont rouvert leurs portes 2 © Camping des Cygnes

En plus de ses 136 emplacements, le camping des Cygnes dispose de tipis.

© Camping des Cygnes

 

DE L’ESPACE POUR CHAQUE EMPLACEMENT

Le 26 juin, ce sont les portes du camping de Bertangles qui rouvraient : « Il faut vivre avec le virus. Toutes les précautions nécessaires sont prises », indique Stanislas de Clermont-Tonnerre, propriétaire du camping et du château classé monument historique, qui se visite toujours l’été (lire ici l'article du JDA #918). Sur les deux sites, aucune difficulté pour respecter la distanciation. Les campings sont en pleine nature. 136 emplacements sur trois hectares à Amiens, 33 de plus de 100 m2 dans l’ancien verger du château à Bertangles. Comme partout, on respecte les gestes barrières : port du masque à l’accueil et dans les sanitaires, gel hydroalcoolique et lingettes désinfectantes à disposition, heures de nettoyage des sanitaires multipliées. Les gérants comptent aussi sur la discipline collective. « C’est la règle habituelle dans un camping, chacun doit respecter son voisin », précise Stanislas de Clermont-Tonnerre. Autres mesures spécifiques : l’accès aux bacs à vaisselle limité à une personne à la fois à Bertangles et des clients invités à apporter leurs oreillers, draps et serviettes à Amiens où se louent des mobil-homes. Le restaurant sera fermé et la salle collective ouverte sur demande. Le camping du Château étudie encore la question. S’il est difficile de mesurer la perte de clientèle cette saison, tout sera à nouveau mis en œuvre pour faire découvrir aux visiteurs la richesse du patrimoine et les paysages de la région.

//Lysiane Voisin

• Camping des Cygnes à Amiens : parcdescygnes.com

• Camping du Château à Bertangles : camping-bertangles.fr