Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Depuis 1992, les amateurs passionnés de noir… lumière ! Mettent leurs cœurs sur les planches. Exemples les 10 et 11 mai avec l’adaptation d’une journée particulière.

Les cœurs particuliers de Noir… Lumière ! © Samuel Grunenvald

07.05.2019

JDA 911

Dans le film d’Ettore Scola (1977), Marcello Mastroianni rencontrait Sophia Loren, en pleine Italie fasciste, pour Une journée particulière de découverte réciproque. Dans sa transposition par Noir… Lumière !, les icônes sont remplacées par des fidèles de la compagnie amiénoise : Michel Waroude et Coline Bergeon (journaliste au JDA, ndlr). Jean-Louis Liget, le metteur en scène, confesse une admiration pour la « déesse » Loren, qui s’était « mise en danger » avec ce rôle de mère de famille courbant l’échine : « Je suis fasciné par les actrices italiennes. Gamin, je faisais croire que ma vraie mère était Gina Lollobrigida ! ».

 

POUR L’AMOUR DES COMÉDIENS
Une journée particulière, montée en 2017, revient au Centre culturel Jacques-Tati les 10 et 11 mai. Parallèlement, Jean-Louis Liget prépare une autre création avec Bertrand Sachy : J’ai faim. Ce work in progress sera présenté au festival Basse-cour (lire encadré) le 18 mai, à 13h30. Une pièce de plus à la longue liste de la compagnie, créée en 1992 « pour prendre la relève de la troupe du Carquois, un pilier amiénois », comme le rappelle le metteur en scène. Après tant d’années, lui qui se dit « à l’écoute » et motivé par « l’amour des comédiens », poursuit sans ciller sa quête « de puissance, d’émotion, de sensibilité, de tolérance ». De tout ce qui peut faire de chaque jour une journée particulière. Sur les planches.

//Jean-Christophe Fouquet

Une journée particulière, les 10 et 11 mai, à 20h30, au Centre culturel Jacques-Tati
03 22 46 01 14 – ccjt.fr

 

 

Pièces et concerts à picorer

Poulainville accueille du 16 au 19 mai la 7e édition du Festival Basse-cour. Outre la compagnie du Poulailler, organisatrice qui ouvre le bal le jeudi, une dizaine de formations y dévoile leurs talents.
À noter : une journée famille le dimanche 19, avec cirque, atelier théâtre et spectacles pour enfants. Tout le programme sur cielepoulailler.com.