Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Rue de la vallée, les fouilles entamées sur le futur site d’Orange Bank seront ouvertes au public le 2 juin et du 15 au 17 juin. Des vestiges s’y entremêlent.

Les dessous du passé © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Sur les 1 800 m2 du site, des vestiges de trois périodes différentes ont été découverts.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

23.05.2018

JDA 878

Dans le quartier Gare-la-Vallée, sur une parcelle de 1 800 m2 enclavée entre le bâtiment Terralia et la halle Freyssinet, les équipes du service d’archéologie préventive d’Amiens Métropole sont à l’œuvre depuis le 26 mars. Les restes de caves en briques d’amiénoises du XIXe siècle édifiées sur les fondations en pierre d’un théâtre romain du IIe siècle y sont notamment exhumés. « Cela confirme les fouilles de 2007 réalisées par l’Inrap qui ont précédé la construction des bâtiments Oxygène et Terralia, explique Josabeth Millereux-Le-Bechennec, la chef de service. On voit ici une partie du mur de l’orchestra d’un théâtre romain avec une scène avancée. Des fragments de colonnes, de moulures en stuc et d’enduit peint ont été retrouvés. » Sur le site, alors que l’on observe l’imbrication de ces deux périodes, les stigmates d’autres vestiges font surface. « Il s’agit d’un probable ensemble de bâtiments plus anciens construits en l’an 70 de notre ère et que l’on suppose être des entrepôts », ajoute la spécialiste. Pour s’en rendre compte, rien de mieux qu’une visite : le site sera ouvert le 2 juin et pendant les Journées nationales de l’archéologie du 15 au 17 juin.

//Ingrid Lemaire

Visites des fouilles archéologiques (au bout de la rue de La Vallée), 
le 2 juin, lors de la balade urbaine, puis de 13h à 17h, et du 16 au 17 juin, de 14h à 18h, pendant les Journées nationales de l’archéologie

Entrée libre – Accès par 
la passerelle SNCF et par l’entrée de la halle Freyssinet