Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Art, villes & paysages, renommé Festival international de jardins hortillonnages Amiens, s’enrichit de dix nouvelles créations à explorer jusqu’au 20 octobre. 

Les hortillonnages nous embarquent  © Ingrid Lemaire
Île était une fois, de Green Resistance, invite à une balade poétique dans l’univers d’une exploratrice naufragée.
© Ingrid Lemaire

12.06.2019

JDA 915

Des allées bordées de roseaux tressés dessinent Le Jardin brise-lames. Un camouflage naturel matérialise la Chasse aux fleurs. Une balade poétique autour d’un bateau échoué pour Île était une fois. Des machineries acoustiques pour écouter le paysage. Une architecture dressée sur un assemblage de bois brûlé en guise de pilotis... Ce sont quelques-unes des dix nouvelles créations qui s’invitent dans les hortillonnages. À l’heure des 10 ans de ce rendez-vous dorénavant nommé Festival international de jardins hortillonnages Amiens, on compte une trentaine de parcelles et une vingtaine d’installations artistiques qui enchantent les promenades à pied ou en barque.

 

INSPIRATIONS LOCALES

Imaginées par une pléiade d’architectes, paysagistes et plasticiens, les projets se donnent en spectacle jusqu’au 20 octobre. À l’image de Cabotans maraîchers conçu par Stéphane Larcin et Baptiste Demeulemeester, inspiré du recueil Chés Hortillonnages d’Édouard David, auteur amiénois du XIXe siècle. « Nous avons conçu un amphithéâtre qui dessine un labyrinthe. On y chemine entre des gradins et des buttes maraîchères en permaculture, décrit Stéphane Larcin. Ce jardin, qui nourrit autant le corps que l’esprit, propose une allégorie de la multiplicité des paysages de ces anciens marais mués en terres maraîchères. » Plus loin, La Pépinière des chiffonniers, réalisée à partir de déchets utilisés comme matériaux de construction « montre que cette nuisance peut devenir ressource et richesse », explique le collectif Ater Environnement. Autant de créations liées à l’histoire des hortillonnages.

//Ingrid Lemaire

Festival international de jardins hortillonnages Amiens, jusqu’au 20 octobre

Infos et réservations sur artetjardins-hdf.com et au 06 78 53 55 92

 

Comment y aller

L’Île aux Fagots et la presqu’île Robinson sont accessibles à pied par le chemin
 de Halage. Tout comme l’étang de Rivery par le chemin de Malaquis. L’ensemble du site se visite en barque depuis le port à Fumier, à Camon (35, rue Roger-Allou).