Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Amiens le mardi 26 février 2019. Brigitte Fouré, Maire d’Amiens, Alain Gest, Président d’Amiens Métropole et Pascal Rifflart, vice-président en charge des transports ont  affiné le calendrier de lancement de Nemo, le Bus à  Haut Niveau de Service.

Les premiers passagers de Nemo le samedi 11 mai 2019 © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
C’est le samedi 11 mai que Némo transportera officiellement ses premiers passagers sur les quatre lignes BHNS.
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

26.02.2019

Si la date du 30 mars a été retenue pour l’inauguration du nouveau dépôt de bus à Rivery, c’est le samedi 11 mai que Némo transportera officiellement ses premiers passagers sur les quatre lignes BHNS. Quant aux modalités, elles restent inchangées avec un mois de transport gratuit jusqu’au 16 juin, puis application du tarif social le 17 juin et instauration de la gratuité tous les samedis. L’inauguration des aménagements urbains qui ont accompagné le BHNS est programmée lors de la  « La rue est à Amiens » le samedi 15 juin. Les prochaines étapes seront la mise en place de la plateforme internet en août pour activer la carte de transport  GO puis du paiement par carte bancaire au 1 er janvier 2020.

 

Les premiers passagers de Nemo le samedi 11 mai 2019

La nouvelle carte de transport GO, rechargeable permet d’emprunter Nemo, le réseau de bus de proximité, les parkings relais et Buscyclette

 

Initialement prévu le 30 mars sur la base de la programmation des travaux qui ont démarré en avril 2017, le lancement de Nemo, est décalé de quelques jours. Au regard de cet investissement de 122 M€ qui a demandé une coordination fine des services d’Amiens Métropole, entreprises et fournisseurs, les élus ont opté pour un décalage du lancement de Nemo plutôt que de maintenir une date de mise en service  qui n’aurait pas permis un service optimal. La première étape du nouveau  réseau de transport en commun Ametis d’Amiens Métropole passe par l’inauguration du dépôt de bus à Rivery, conçu pour  faciliter les déplacements au sein de l’agglomération.

Cet équipement, implanté sur 5,8 h permet d’accueillir près de 148 bus dont 70 articulés, 74 standards, 4 minibus et 250 véhicules légers. Ce nouveau dépôt est conçu pour accueillir les 43 premiers bus électriques qui équiperont 3 des 4 lignes BHNS.

 

Quatre lignes structurantes autour d’un réseau de proximité

Baptisés Nemo, en l’honneur de Jules Verne, les nouveaux bus connecteront efficacement le centre-ville, les pôles d’emploi, les lieux de loisirs et les grands équipements métropolitains.

Ces bus tourneront de 4h à minuit avec une fréquence de 8 à 10 mn.

Les 43 bus électriques représentent la plus importante acquisition de matériel de ce type en Europe. N’émettant aucun polluant atmosphérique et permettant de réduire le bruit et les vibrations, Nemo améliorera la qualité de vie des voyageurs et des riverains.

Dans un premier temps, trois lignes de bus sur quatre seront 100% électriques. Les nouveaux véhicules, fournis par Irizar, confortables et esthétiques, offriront de nouvelles possibilités aux usagers :

- La billettique sans contact pour payer son titre de transport  (Ce système permet de facturer en fin de mois le nombre de trajets effectués en appliquant une réduction)

- Le wifi embarqué

- Les prises USB.

Par ailleurs, les services innovants en station feront du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) une vitrine des ambitions d’Amiens, en matière de transports en commun, de développement durable et culturel.

En 2019, parallèlement à la mise en place du BHNS, le réseau de proximité sera aussi modifié afin de mieux desservir les quartiers.

Sans chambouler le réseau actuel, dont la fréquentation a déjà augmenté de 30% depuis 2014, il permettra d’aller partout plus rapidement dans une logique d’irrigation des lignes BHNS, lesquelles devraient être empruntées par 70 % des voyageurs. Au total, le réseau de proximité offrira 300 000 km de ligne commerciale supplémentaire

 

Gratuité de Nemo tous les samedis

Brigitte Fouré  et Alain Gest ont décidé de lancer une gratuité du réseau de bus du 11mai au 16 juin 2019, soit pendant les cinq premières semaines d’exploitation du réseau, afin de le faire connaître au plus grand nombre (coût estimé 600 000€ HT). Puis la gratuité s’appliquera tous les samedis, favorisant ainsi l’accès aux commerces du centre-ville (coût 500 000€ HT).

 

Gratuité de la navette Cœur de ville

Depuis mars 2016, le réseau s’est doté de 4 navettes 100% électriques. Baptisés « Cœur de ville », ces bus silencieux et propres desservent cinq point entre la gare du Nord et la Maison de la Culture. Les usagers peuvent, à tout moment, héler le chauffeur pour monter dans le véhicule.

Le tracé de la navette  « Cœur de Ville »  coupe l’axe piétonnier Gare du Nord-Maison de la Culture en cinq points, le circuit  s’étend sur 7,5 km avec plus de 20 arrêts.

Avec une capacité de 22 places dont 9 assises avec une attention particulière pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite,  ces mini-bus peuvent atteindre la vitesse de 50 km/h avec une autonomie de 120 km.

Afin de renforcer l’attractivité du centre-ville et notamment son accessibilité, la navette cœur de ville sera gratuite. Ce serait évidemment une valorisation des commerçants du centre-ville.

Le parcours sera redéfini ainsi que les amplitudes horaires et les fréquences. Le service de navette sera calé sur la journée de 7h à 20h.

Le coût global des opérations de gratuité sera de 1 100 000 euros HT

 

Maintien du ticket de bus à 1,40 €

A  1,40 € le prix unitaire du ticket, le réseau Ametis est l’un des moins chers de France. Et il le restera malgré les investissements importants réalisés pour ce nouveau réseau (122 M€).

Côté tarif étudiants, Amiens reste dans la moyenne des villes universitaires  disposant seulement d’un réseau de bus. Pour les étudiants bénéficiant d’une bourse d’étude, l’abonnement peut aller jusqu’à la gratuité totale.

A compter du 17 juin  2019 une nouvelle grille tarifaire sera mise en place, basée sur le QF (quotient familial).

Le prix du ticket unitaire sera maintenu à 1,40 euro et le quotient familial sera utilisé pour déterminer le montant de l’abonnement annuel. Les abonnements QF1 sont gratuits.

La gratuité totale pour les moins de 16 ans est maintenue. 

 

La mise en service des parkings relais gratuits

D’abord envisagés payant, nous avons souhaité rendre les parkings relais gratuits pour inciter les automobilistes au report modal vers les bus et les modes doux.

Cinq parkings relais (P+R), situés au bout des lignes de BHNS et connectés à la rocade vont permettre aux abonnés du réseau Ametis de stationner leurs véhicules gratuitement pour prendre le bus, afin de rejoindre le centre-ville. Ces P+R contribueront à limiter la congestion du stationnement résidentiel dans les quartiers. Ils seront également équipés de consignes pour les vélos.

Chaque ligne de BHNS bénéficiera de la création de parkings relais :

- P+R Licorne  (Nemo jaune) : 120 places dans un premier temps et extension de 200 places supplémentaires.

- P+R IUT (Nemo rouge) : 190 places et extension de 400 places.

- Places relais mises à disposition sur les parkings des grandes surfaces commerciales  Géant à Glisy (Nemo bleu 350 places), de Shopping Promenade à Amiens Nord ( Nemo verte 100 places).

 

Pour Brigitte Fouré et Alain Gest, Amiens entre dans une nouvelle ère. Les espaces publics et les modes de déplacements ont été repensés pour tenir compte de l’évolution des modes de déplacement.

Ce projet phare du mandat vise à mieux partager l’espace public entre les piétons, les cyclistes et les automobilistes. Il permettra d’améliorer les performances du transport en commun grâce à un réseau de bus performant et à la création de sites propres supplémentaires. Amiens se dotera de nouvelles voies de circulation apaisées, de larges espaces de promenade pour piétons et de nouvelles pistes cyclables.