Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Pour lutter contre l’isolement, la Maison du colonel invite
 les habitants d’Elbeuf-Lescouvé à renouer avec la correspondance.

Lettres à mon voisin  © Noémie Laval

24.03.2021

JDA 976

Les 18 et 19 mars, c’était la distribution des cartes et lettres rédigées par des habitants du secteur Elbeuf-Lescouvé à destination de personnes isolées du quartier. Qu’elles fréquentent l’auberge de jeunesse toute proche, l’Aprémis ou l’Éhpad voisine, elles auront été une trentaine à recevoir ce courrier inattendu. Pour le collectif qui fait vivre la Maison du colonel – où résidait le vaguemestre (le sous-officier chargé du service de la poste dans l’armée) quand Friant était encore une caserne –, l’opération est une réussite. « Si ce quartier n’est plus classé prioritaire, il reste fragile, pointe la coordinatrice Marine Pinet. Depuis 2020, l’isolement y est exacerbé. Ce projet est l’un de ceux que nous menons pour recréer des liens. »

 

QUATRE DISTRIBUTIONS

Une belle démarche dans ce secteur où la Ville a par ailleurs lancé récemment (lire ici l’article du JDA #970) une consultation afin de recueillir les propositions des riverains pour pacifier et ouvrir le square sur le quartier. L’équipe de la Maison du colonel, espace de convivialité qui accueille ordinairement plus de 2 000 personnes par an, s’est donc adaptée aux contraintes sanitaires grâce à ce projet de correspondances. Quatre autres distributions sont prévues jusqu’à la Fête des voisins du 28 mai. À chacun de prendre sa plume.

//Ingrid Lemaire

Programme des ateliers : facebook.com/MaisonduColonel