Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

En février, cinq étudiants amiénois veulent acheminer vers Saint-Louis du matériel scolaire et informatique. Et y étudier la construction d’une classe.

Mission Sénégal © Association mondiale pour les orphelins
En 2018, des étudiants de l’IUT ont déjà acheminé du matériel scolaire à Saint-Louis.
© Association mondiale pour les orphelins

13.11.2019

JDA 928

Les préparatifs sont en cours mais les bagages pas encore bouclés. Du 18 au 25 février, cinq étudiants de l’Institut universitaire de technologie d’Amiens (IUT) doivent se rendre à Saint-Louis, au Sénégal. Mais pour finaliser leur mission humanitaire, ils ont besoin d’un soutien financier. Objectif : poursuivre le projet HiTech4Orphans de l’antenne française de l’Association mondiale pour les orphelins (Amor) qui encourage l’éducation numérique. « L’idée a germé l’an dernier grâce à des étudiants de l’IUT qui avaient acheminé du matériel scolaire dans une école primaire », explique Charlotte. Avec Jacky, Baptiste, Élise et Driss, tous la vingtaine, le groupe va cette année plus loin : « Nous allons étudier la faisabilité d’une classe informatique dans un orphelinat ou la construction d’un bâtiment annexe à une salle de classe ». « Là-bas, les besoins sont énormes. Mais tout dépend des coûts et de la mobilisation de nos partenaires », souligne Mickaël Hollner, président de l’antenne française d’Amor. Pour l’heure, le quintet d’étudiants collecte fournitures, livres et petit matériel informatique. Et s’affaire à réunir 3 000 € via une cagnotte sur Leetchi*. Des entreprises locales ont déjà montré leur intérêt. Tout comme des footballeurs, à l’image du Sénégalais Moussa Konaté. En 2018, l’attaquant internationnal de l’ASC avait entièrement financé la mission humanitaire.

//Ingrid Lemaire

(*) leetchi.com/c/hitech4orphans