Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Mortas, saison 1 bis  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

22.09.2021

JDA 990

Devenu coach principal des Gothiques en
 pleine pandémie l’an passé, Anthony Mortas a fait ses classes dans un contexte difficile qui aurait pu laisser des traces. «
 Ma première année a été un calvaire. Je l’ai super-mal vécue », confesse-t-il. L’ancien international arrivé à Amiens en 2002 a dû gérer des matchs à huis clos, un vestiaire touché par le Covid, des départs inopinés de joueurs... « J’ai tout eu l’an passé », souffle-t-il en ce début de saison, sa « véritable première année », selon lui qu’il aborde avec un adjoint expérimenté : Éric Medeiros (ex-Briançon). « C’est sûr qu’il n’a pas eu une année rêvée, concède son président Patrick Letellier. Mais ça lui a permis de voir des choses, d’apprendre. » « Je me suis même remis en cause en imaginant que c’était moi le problème », poursuit Mortas. Un long e-mail au printemps d’Elgin Pearce l’a rassuré. Le Canadien avait quitté la Picardie à la veille de la saison et un mois après son arrivée pour des raisons personnelles. Il a demandé à revenir. « Et lui, c’est un chien sur la glace ! » Moralité : Mortas ne repart pas vraiment de rien.

//Antoine Caux

Amiens / Cergy-Pontoise, le 28 septembre, à 20h15, au Coliseum, 4e journée de Ligue Magnus