Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Municipales 2020 : comment ça marche ? 1 © iStock

11.03.2020

JDA 941

// L’ESSENTIEL

QUI PEUT VOTER ?

Toute personne majeure, inscrite sur les listes électorales de sa commune, de nationalité française ou européenne et jouissant de ses droits civiques. La présentation de la carte d’électeur, qui renseigne sur le bureau de vote où se rendre, n’est pas obligatoire mais conseillée. Dans les communes de 1 000 habitants ou plus, une pièce d’identité (CNI, passeport, titre de séjour...) est nécessaire. Dans celles de moins de 1 000 habitants, elle est facultative mais le président du bureau de vote peut la demander.

 

QUAND ?

Les 15 et 22 mars, de 8h à 18h.

 

MUNICIPALITÉ 
ET AGGLOMÉRATION ?

Le renouvellement des élus municipaux engendrera la recomposition de l’assemblée d’Amiens Métropole, communauté d’agglomération qui compte 39 communes depuis le 1er janvier 2018. Municipalités et agglomération ont des compétences distinctes. Pour les communes : enfance, urbanisme, logement, état civil ou sécurité. Pour l’agglomération : eau et assainissement, enseignement supérieur, transport, culture ou sport.

 

AMIENS MÉTROPOLE : RÉPARTITION DES SIÈGES

Les conseillers communautaires, désignés par leur propre conseil municipal, se réuniront et éliront en leur sein le président de la communauté d’agglomération et ses vice-présidents. Le conseil d’Amiens Métropole compte 96 représentants, dont la moitié d’Amiénois (voir carte).

 

// DANS LES COMMUNES DE MOINS DE 1 000 HABITANTS

Allonville, Bertangles, Blangy-Tronville, Bovelles, Cardonnette, Clairy-Saulchoix, Creuse, Estrées-sur-Noye, Ferrières, Glisy, Grattepanche, Guignemicourt, Hébécourt, Pissy, Querrieu, Remiencourt, Revelles, Rumigny, Saint-Sauflieu, Saint-Vast-en-Chaussée, Saveuse, Seux, Thézy-Glimont, Vaux-en-Amiénois et Vers-sur-Selle.

 

ÉLECTION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX

L’électeur vote pour des individus ou des listes, ces dernières pouvant être modifiées : noms rayés ou rajoutés (tant que ce sont des candidats déclarés).

 

LES DEUX TOURS

Pour être élu, un candidat doit obtenir plus de 50 % des suffrages exprimés et l’équivalent, en nombre de voix, de 25 % du nombre d’électeurs inscrits sur la liste électorale. Si tous les sièges ne sont pas pourvus, il y a un second tour, où, tout simplement, ceux qui ont le plus de voix sont élus.

 

VERS L’AGGLOMÉRATION

En fonction du nombre de sièges auxquels a droit la commune au conseil d’agglomération, le conseil municipal y envoie ses représentants dans l’ordre suivant : maire, premier adjoint, deuxième adjoint, etc.

 

// NOMBRE D’ÉLUS AU CONSEIL MÉTROPOLITAIN

 

Municipales 2020 : comment ça marche ? 2

 

 

// DANS LES COMMUNES DE PLUS DE 1 000 HABITANTS

Amiens, Boves, Cagny, Camon, Dreuil-lès-Amiens, Dury, Longueau, Pont-de-Metz, Poulainville, Rivery, Sains-en-Amiénois, Saint-Fuscien, Saleux et Salouël.

 

ÉLECTION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX

L’électeur vote pour une liste paritaire nominative non modifiable où les candidats apparaissent dans un ordre numéroté. Plus la liste remporte de suffrages, plus elle a de représentants au conseil municipal, en suivant cet ordre. Des candidats de chaque liste ont également vocation à siéger au conseil d’agglomération et doivent être indiqués comme tels sur la liste.

 

LES DEUX TOURS

Si une liste remporte plus de 50 % des suffrages exprimés au premier tour, elle obtient la moitié des sièges et il n’y a pas de second tour. Les sièges restants sont alors répartis proportionnellement entre toutes les listes à plus de 5 % des suffrages exprimés, y compris celle arrivée en tête. Sinon, seules les listes ayant au moins 10 % de suffrages exprimés se maintiennent pour le second tour. Celles ayant au moins 5 % peuvent fusionner avec celles à au moins 10 %. Les autres sont éliminées. Après le second tour, le système de répartition des sièges est identique à celui du premier tour.

 

VERS L’AGGLOMÉRATION

C’est le conseil municipal qui élit le maire et ses adjoints. Il désigne aussi les représentants de sa commune au conseil d’agglomération.

//Jean-Christophe Fouquet

 

Et le coronavirus ?

Les élections municipales sont maintenues. Le jour J, 
il est conseillé de respecter
 les gestes “barrière”, notamment garder ses distances et se laver les mains. À Amiens, les 71 bureaux le permettront, via des sanitaires ou la mise à disposition de gel hydroalcoolique. Il faut également éternuer dans 
son coude et, en cas de maladie ou de symptômes, porter un masque. Les assesseurs seront dotés par 
la collectivité de moyens utiles (gel, lingettes, gants) pour préserver la santé publique.

 

Votez par procuration

Impossible d’être là ? Une solution : la procuration. Pour cela, la personne en incapacité de voter (le mandant) doit se rendre à la gendarmerie, au commissariat ou au palais de justice. Elle doit justifier de son identité et remplir un formulaire indiquant à quelle personne elle confie le soin de voter (le mandataire), sous réserve que cette dernière soit inscrite sur les listes électorales de la même commune qu’elle, mais pas forcément dans le même bureau de vote. Le jour 
du vote, il lui suffit de se présenter au bureau du mandant et de prouver son identité. À Amiens, privilégier le commissariat. Les personnes ne pouvant
 se déplacer pour des raisons de santé et celles résidant en Éhpad peuvent demander à la police nationale de venir. Attention à ne pas attendre 
le dernier moment.
 D’autres dispositions pour les personnes confinées et pour celles dites à risques et en établissement d’hébergement se préparaient au moment 
du bouclage de ce journal.