Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Avec Réflexions, l’artiste amiénoise Mathilde Leroy brouille les pistes. Une balade contemplative au fil de l’eau.

Nature abstraite © Mathilde Leroy
Automne

17.01.2018

JDA 863

Les reflets de l’eau. C’est le thème qui passionne depuis plusieurs années la plasticienne Mathilde Leroy. Appareil photo en main, elle saisit dans le parc Saint-Pierre des instants, des mouvements. Une matière brute qu’elle malaxe ensuite au gré de ses envies, jouant sur les contrastes, les couleurs, le cadrage pour parvenir à l’abstraction. « J’en tire des photos mais aussi des vidéos », précise l’artiste. Quelques dizaines de secondes mises en boucle et, peu à peu transformées. « Avec le mouvement comme seul repère et une ouverture vers l’imaginaire », poursuit-elle.

 

EXPÉRIENCE POÉTIQUE

Des photos et vidéos qui nourriront l’exposition Réflexions à la bibliothèque Pierre-Garnier de Camon. L’occasion de vivre une expérience perceptive poétique, le souvenir d’un reflet. « Dans mon travail vidéo, j’aime concevoir les supports de projection. Pour cette exposition, j’ai créé une tête en céramique qui accueillera la projection de l’une des deux vidéos », annonce Mathilde Leroy. Des idées qui agitent l’esprit ou de simples mouvements ? De quoi alimenter l’imaginaire.

//Stéphanie Bescond

 

Réflexions, du 18 au 31 janvier, 
à la bibliothèque Pierre-Garnier, Camon Rencontre avec l’artiste le 24 janvier, de 16h à 18h