Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Nature et culture revivent 1 © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
Dans les starting-blocks du déconfinement culturel, l’office de tourisme a rouvert ses portes le 2 juin.
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

10.06.2020

JDA 947

Un “joyeux anniversaire” résonne. Direction le bassin des otaries. L’équipe du parc zoologique y rend hommage à la doyenne de ces stars : Flora, 20 ans en ce 4 juin et première otarie née ici. Son cadeau ? Un gâteau de harengs et de langoustines ! Mais aussi quelques spectateurs, de ces étranges visiteurs masqués comme il en revient depuis le 2 juin – et que les suricates regardent d’un drôle d’air. Parmi eux, Camille et Vincent, accompagnés de leurs garçons, Nathan et Noé. Des habitués. « La dernière fois ? Fin février », se souvient Camille. C’était avant le gel hydroalcoolique à l’entrée du parc (et ailleurs), les masques obligatoires à partir de 11 ans, le sens de circulation ou la désinfection chaque quart d’heure de la zone de pique-nique de 11h30 à 14h.

 

L’ATTRAIT DES TIGRES

 Alors que certains chantiers ont logiquement pris du retard (le Pavillon bleu, prévu cet été, est attendu à l’automne), le zoo arbore ses nouveautés, tigres et loutres en tête. « Nous avions promis aux enfants que, dès que le parc rouvrirait, nous viendrions les voir », sourit Camille après avoir aperçu la « tête de Ménya, la femelle tigre ». En revanche, la famille ne verra pas de chien des buissons : les animaux restent cachés car un bébé est né le 2 mai. Pas un enfant du confinement, mais presque.

Cliquez ici pour retrouver toutes les informations concernant le parc zoologique

Nature et culture revivent 2 © Noémie Laval

Le zoo a rouvert ses portes le 2 juin.

© Noémie Laval 

 

MUSÉE SOUS HAUTE SÉCURITÉ

 Avec l’office de tourisme, le parc zoologique était le seul équipement culturel d’Amiens Métropole à avoir rouvert le 2 juin. D’autres ont suivi. Dont, le 9 juin, le Musée de Picardie. Des retrouvailles attendues après quasiment trois ans de fermeture pour travaux et une réouverture express début mars. Tout n’est pas encore accessible, comme le sous-sol, la salle d’exposition temporaire et la chapelle. Le reste peut désormais se visiter, les après-midi uniquement et sur réservation. Jauge réduite, flux dirigés, masques et gel sont de rigueur. Des mesures qui pourront être révisées au regard de l’évolution de la situation.

Cliquez ici pour retrouver toutes les informations concernant le Musée de Picardie

 

S’HABITUER À RÉSERVER

 La Maison de Jules Verne aussi a repris vie le 10 juin. Comme au Musée, certaines parties restent closes, tel le grenier à l’accès trop étroit. Et il est nécessaire de réserver, à raison de six créneaux d’une heure de 10h à 17h. Le Covid-19 est un casse-tête auquel sont confrontées toutes les structures. La Maison de la culture a ainsi rouvert le 5 juin mais uniquement son accueil et ses expositions. Son cinéma, le Orson-Welles, suivra le 22 juin, comme toutes les salles obscures de France. En attendant le spectacle vivant (lire ici l’article du JDA #945)... Un autre défi.

Cliquez ici pour retrouver toutes les informations concernant la Maison de Jules Verne

//Jean-Christophe Fouquet

 

LE CHIFFRE

90 %

C’est la proportion de visiteurs venus d’au-delà des limites de la Somme dans les jours qui ont suivi la réouverture de l’office de tourisme. « Dont certains d’Alsace ou de Bourgogne », illustre Cordula Riedel, directrice d’une équipe qui a maintenu à distance le contact avec son public pendant le confinement. Bien sûr, chaque touriste (forcément français en attendant la réouverture des frontières intra-européennes, peut-être dès le 15 juin) est désormais accueilli « dans le strict respect du protocole sanitaire » et peut découvrir « une offre qui grandit de jour en jour ». Une évolution à suivre aussi sur amiens-tourisme.com.

 

Des livres prêts à emporter

Pendant le confinement, le réseau des bibliothèques d’Amiens Métropole a partagé 
ses ressources en ligne. Mais les lieux, eux, sont restés fermés. Louis-Aragon,
 Léopold-Sédar-Senghor, Hélène-Bernheim à Amiens et Pierre-Garnier à Camon ont rouvert le 9 juin, pour le retour des livres prêtés uniquement. L’emprunt, lui, redevient possible à partir du 12 juin, sur réservation. Les espaces de lecture ne rouvrent pas encore. Détails sur bibliotheques.amiens.fr.