Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Qui dit nouveaux bus dit aussi nouveaux abris. Les quais du réseau de bus à 
haut niveau de service disposeront de technologies inédites à Amiens. Découverte.

Nemo : des quais bien équipés © Design Patrick Jouin
Ce visuel représente le modèle définitif de la station.
© Design Patrick Jouin

27.06.2018

JDA 883

Au printemps prochain quatre lignes de bus à haut niveau de service (BHNS), nommées Nemo, sillonneront la ville. Ce nouvel équipement s’accompagnera d’Abribus dotés d’outils inédits. Ils s’ajouteront aux éléments plus classiques, eux-mêmes repensés avec le concours de l’École supérieure d’art et de design : panneaux d’identification de stations, plans de réseau, horaires des lignes, plans de proximité au dos et pictogrammes faisant ressortir un trait de caractère (nouveauté). Le tout en “facile à lire et à comprendre”, c’est-à-dire de façon simple et claire. L’association On a marché sur la bulle apporte aussi sa touche : des sérigraphies sur les vitres. Quant aux nouveautés technologiques, les voici, point par point. Certaines se retrouveront sur les 202 quais BHNS (ce réseau comptera 110 stations). D’autres, uniquement sur les plus fréquentés.

//Jean-Christophe Fouquet

 

Colonne lumineuse d’arrivée de bus

Deux minutes avant que
 le bus ne s’arrête, une colonne lumineuse blanche à quelques mètres du quai passera au rouge orangé. Pratique pour les usagers sur le point d’arriver.

L’écran d’information voyageur

Situé sous le toit de l’Abribus, il détaillera les bus à venir. Déjà présent sur certains quais, il sera systématique sur le réseau BHNS.

La couleur de la ligne sur le toit

Les quatre lignes Nemo auront chacune une couleur : verte, bleue, jaune ou rouge. 
Afin d’identifier facilement le bus en approche du quai, le toit 
de l’abri s’illuminera de la couleur correspondante.

Le distributeur automatique de tickets

52 stations en bénéficieront. Rappelons que le chauffeur
 ne pourra plus vendre de tickets. En revanche, un paiement sans contact sera possible dans le bus, ainsi que l’achat auprès de l’agence Ametis ou de commerçants.

Des bancs dotés de ports USB

En bois, ils serviront à recharger tout appareil mobile. Par ailleurs, il sera possible de se connecter en Wifi. Quatre ports USB par banc.

Les dalles tactiles

Des écrans interactifs permettront de créer des itinéraires et donneront des informations sur la station, ses environs, et sur 
l’offre touristique. L’École supérieure d’art et de design a été sollicitée pour le contenu. D’autres applications pourraient voir le jour. Cela concerne une vingtaine de stations.