Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Les habitants du quartier accompagnent ses mutations grâce au projet artistique Rollin(g) Stones dont ils sont les héros. 

Nos chers voisins à Pierre-Rollin  © Martine Marras

09.12.2020

JDA 965

D’ici quelques mois, Pierre-Rollin entamera une importante rénovation urbaine (lire ici l’article du JDA #921). Une mutation majeure que le centre culturel Jacques-Tati et le collectif Superamas accompagnent avec la création artistique Rollin(g) Stones. « Pendant deux ans, ce projet citoyen donnera une voix aux habitants pendant les travaux. Nous voulons tisser du lien entre chacun », affirme Olivier Tirmarche, membre des Superamas.

 

LES ARTISTES À LA RENCONTRE DES HABITANTS

Un projet coconstruit avec les habitants et douze artistes qui, au travers de la danse, la photo, la BD, la vidéo ou le land art, proposent d’agir sur le quartier et de préparer son avenir. « Il s’agit d’apprendre à faire connaissance et à partager sa culture. » Depuis octobre, ces artistes aux horizons divers viennent régulièrement à la rencontre des habitants. À l’image de la photographe Martine Marras : « J’y suis deux jours par mois afin de réaliser une série de portraits des gens chez eux ou à leur balcon (en photo, l’un de ses clichés, ndlr). Chaque personne me fait en rencontrer une autre. C’est une chaîne ». Le site rollingstones.website permet de suivre les actions. « Nous avons également imaginé un média intitulé Média Citoyen, animé par un journaliste afin de fédérer un esprit collectif », conclut Olivier Tirmarche. De quoi écrire une nouvelle page de l’histoire du quartier.

//Stéphanie Bescond