Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Amiens, Métropole d’art et d’histoire met la cathédrale à l’honneur pour ses 800 ans. De façon brève ou pointue et de haut en bas. Suivez les guides.

Notre-Dame, de bonne compagnie © Laurent Rousselin - Amiens Métropole
Les visites du triforium, nouveauté pour prendre de la hauteur.
© Laurent Rousselin - Amiens Métropole

12.02.2020

JDA 939

Maîtriser Notre-Dame était déjà une condition sine qua non pour devenir guide-conférencier d’Amiens, Métropole d’art et d’histoire. Mais en cette année d’octocentenaire, l’expertise doit être à la mesure des besoins de la direction de la culture d’Amiens Métropole. Parmi les visites, on trouve l’option “classique”, avec l’office de tourisme. Soit une heure et demie pour découvrir la cathédrale. « C’est prisé par les touristes, situe la coordinatrice Céline Caneele. D’ailleurs certains guides parlent anglais, allemand, espagnol, italien, russe ou polonais. » C’est aussi un bon moyen de débuter. Tout comme les visites “flash”.

 

FLASH, MAIS “WOW”
Nouveauté, ces visites flash « sont gratuites et durent une demi-heure, résume Céline Caneele. Tous les guides en font, avec à chaque fois un point de vue différent ». Et cela compte, d’autant que l’âge des guides-conférenciers va de « 30 à 87 ans ». Ces 27 férus d’histoire s’approprient Notre-Dame : après le cycle “Ma cathédrale”, ils poursuivent les visites thématiques “Cathédrale insolite” qui évoquent la flore, la musique, les vêtements ou les chapelles.

 

TRIFORIUM SUPERSTAR
Autre approche, régulière cette fois : le chœur de Notre-Dame. Et le triforium, qui n’ouvrait jusqu’alors que pour les Journées du patrimoine. « D’en haut, on en prend plein les yeux : dallage, chœur, grand orgue, arcades, vitraux. » Face au succès, la réservation est obligatoire (lire plus bas) à l’une des 21 visites prévues de mars à septembre. Une période où est inauguré le cycle “De la cathédrale au Musée”, une mise en perspective réciproque. Parallèlement, la série “La cathédrale à travers les âges” se poursuit : le 23 février, à 15h, l’archiviste diocésain Aurélien André abordera l’édifice en 1320 (rendez-vous à l’office de tourisme). Notre-Dame n’a pas dit son dernier mot. 

//Jean-Christophe Fouquet

 

Programme complet sur amiens.fr/infopatrimoine

 

Payant ? Sur réservation ?

La question revient souvent : ces visites sont-elles gratuites ? En entrée libre ? Par défaut, elles sont payantes, de 2€ à 4€. Mieux vaut prévoir de la monnaie. La plupart sont sans réservation. Sauf celles qui, comme le triforium, ne peuvent accueillir beaucoup de visiteurs. Pour réserver : //bit.ly/resaAMAH.

 

Le chiffre

293
C’est, de mars à octobre, le nombre de rendez-vous consacrés à la cathédrale.