Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Opac et Opsom, un avenir commun

Depuis le 1er janvier, l’Opac et l’Opsom ont fusionné et donné naissance à Amsom Habitat. Trois questions à son directeur général. 

Opac et Opsom, un avenir commun 1 © Amsom
À Amiens, la résidence Samarobrive et ses 106 logements ont récemment été réhabilités.
© Amsom

15.01.2020

JDA 935

JDA : Pourquoi les deux bailleurs se sont-ils regroupés ?

Opac et Opsom, un avenir commun 2 © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

 David Quint : Avec la loi Élan, les organismes HLM doivent disposer au minimum de 12 000 logements. En dessous de ce seuil, les bailleurs sont incités à se regrouper localement, au niveau régional ou national d’ici 2021. Les élus d’Amiens Métropole (auquel était rattaché l’Opac) et du Conseil départemental de la Somme (auquel était rattaché l’Opsom) se sont rapidement concertés pour mettre en place cette fusion dès 2020. L’enjeu était de conserver le siège sur le territoire et 400 emplois. C’est primordial de gérer le parc locatif au plus près des résidents. Les décisions sont prises avec une connaissance réelle du terrain. C’est ainsi que 320 M€ ont été investis en cinq ans pour rénover le patrimoine de l’Opac.

 

Y a-t-il des changements pour les locataires ?

 La proximité a été renforcée, avec des moyens humains et matériels supplémentaires afin de développer la qualité du service rendu aux locataires. Ils gardent les mêmes interlocuteurs. Tous leurs appels sont redirigés vers la plateforme téléphonique. Désormais, nos 20 500 locataires du département ont accès à de nouveaux services en ligne : paiement du loyer, assurance, question à notre chargée de clientèle virtuelle. Une appli (AMSOM&Moi, ndlr) a été créée début janvier. L’accueil du public a lieu au siège d’Amsom Habitat (1, rue du Général-Frère, ndlr) et des antennes de proximité ouvriront dans les quartiers.

 

Comment s’organise la gouvernance ?

 Amsom Habitat, qui garde le statut d’Office public de l’habitat, est rattaché au syndicat mixte de l’Habitat en Somme, dont la gouvernance est partagée à 50 % entre Amiens Métropole et le Département. Mais le président du syndicat mixte sera toujours un élu d’Amiens Métropole. Amsom est au service d’Amiens et de 109 autres communes. Notre patrimoine s’est diversifié : de nombreux logements collectifs à Amiens, de l’individuel et des petites résidences dans le département.

//Propos recueillis par Lysiane Voisin

 

EN CHIFFRES

Amsom Habitat compte
 13 000 logements sociaux 
à Amiens et 1 200 dans les autres communes d’Amiens Métropole.