Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Malgré le port obligatoire en zone piétonne, à Saint-Leu, dans les parcs, sur les marchés et le chemin de Halage, la police déplore des masques trop souvent dans la poche plutôt que sur le visage.

Pas de masque, c’est 135 € © Laurent Rousselin - Amiens Métropole
Le port du masque, c’est aussi pendant les réderies, comme ici à Saint-Pierre le 30 août. Prochaine réderie le 6 septembre à Sainte-Anne. Celles de Montières (le 6), des Violettes et Renancourt (toutes deux le 13) sont en revanche annulées.
© Laurent Rousselin - Amiens Métropole

02.09.2020

JDA 953

L’habitude rentre, c’est une certitude. Les visages masqués dans la rue des Trois-Cailloux sont devenus la norme. Depuis le 7 août, un arrêté municipal rend en effet obligatoire aux personnes de 11 ans et plus le port du masque dans la zone piétonne, le quartier Saint-Leu, sur les marchés de la ville (lire après), auxquels s’ajoutent depuis le 17 août les parcs Saint-Pierre et de La Hotoie, et désormais les abords des écoles. « Le port du masque est bien accepté et globalement respecté », salue Hubert de Jenlis, premier adjoint au maire, délégué à la tranquillité de la ville, aux libertés publiques et aux préventions. En août, 4 000 contrôles (pour seulement une dizaine de verbalisations à 135 €, essentiellement sur l’axe piétonnier) ont été effectués par la police municipale qui s’est réparti les secteurs de la ville concernés avec la police nationale. Mais ce temps de prévention a ses limites : « Les gens ont bien un masque avec eux mais pas forcément sur le visage, note Stéphanie Lugrin, cheffe de la police municipale. Ils l’ont dans la poche, au bout de la main voire au coude et s’équipent à notre vue ou sur demande ». « Il y a toujours des gens qui ne le portent pas instinctivement. C’est pourtant une question de sécurité sanitaire et de respect », insiste Hubert de Jenlis. Au moment où le virus apparaît en progression dans le département, les policiers seront de moins en moins indulgents.

//Antoine Caux

 

// 50 TESTS PAR JOUR AU CHU NORD, 30 À MAURICE-RAVEL

Les drives Covid-19 ne désemplissent pas. Au CHU Nord, les internes de biologie médicale se relaient sous une halle depuis le 2 juin pour accueillir les patients, qu’ils y accèdent en voiture ou à pied. Idem pour les infirmières à l’Espace santé Maurice-Ravel. Ce matin, on a croisé au CHU cette femme enceinte qui avait appelé la veille après la contamination d’une collègue. Quelques questions, un passage de l’écouvillon dans chaque narine et hop ! Une autre patiente confie : « J’imaginais ça plus douloureux ». « Si c’est positif, la personne est prévenue par téléphone dans les quarante-huit heures », indique l’interne.

Sur rendez-vous du lundi au vendredi

• CHU Nord ( 1, place Victor-Pauchet) : 06 47 75 79 05

• Espace Maurice-Ravel (1 bis, rue Maurice-Ravel) : 03 22 97 11 54

 

LE CHIFFRE

4 000

C’est le nombre de contrôles effectués par la police municipale en août à Amiens. 80% des  personnes avaient un masque sur elles mais pas forcément sur le nez. Ne pas le mettre expose à une amende de 135 €.

 

// LE MASQUE, OÙ ET QUAND ?

• La zone piétonne entre la place Alphonse-Fiquet (gare du Nord) et la place Léon-Gontier (Maison de la culture) du lundi 14h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h.

• Dans un périmètre de 50 mètres autour des écoles, trente minutes avant et après leur fermeture.

• Place d’armes (citadelle) et placette Lafleur.

• Le quartier Saint-Leu et une partie du quartier Saint-Germain / Les Halles, les mercredis, jeudis, vendredis, samedis, dimanches, de 21h à 5h.

• Les marchés de plein-vent : Görlitz, Étouvie, place Maurice-Vast, esplanade Branly, rue Dargent, Colvert, place Parmentier, marché du livre place Alphonse-Fiquet.

• Le chemin de Halage 24h sur 24.

• Les parcs Saint-Pierre et de La Hotoie 24h sur 24.

 

// TEST GRATUIT LE 7 À ÉTOUVIE

Pas de masque, c’est 135 € © Antoine Caux - Amiens Métropole

Besoin de se rassurer ? Le service de santé publique de la Ville d’Amiens, l’ARS et le CHU organisent une journée de test PCR (test nasal) de 10h à 16h30 avenue de Picardie dans le quartier d’Étouvie. Il suffit de se munir de sa pièce d’identité et de sa carte Vitale. Ces tests gratuits au contact de la population ont déjà été mis en place à Guynemer et à Beauvillé. Environ 800 prélèvements ont été effectués.