Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

« Pelissier ? Un entraîneur avec un grand E »

Entretien avec Hervé Mathoux, journaliste et présentateur du Canal football club. 

« Pelissier ? Un entraîneur avec un grand E » 1 © CANAL+
Entretien avec Hervé Mathoux, journaliste et présentateur du Canal football club.
© CANAL+

21.11.2018

JDA 894

JDA : Saviez-vous placer Amiens sur une carte avant l’arrivée des Picards en Ligue 1 ?

 

« Pelissier ? Un entraîneur avec un grand E » 2 © CANAL+

© CANAL+

Hervé Mathoux : Je connais Amiens et pas seulement parce que je suis incollable en géographie. Moulonguet ou La Licorne sont des noms qui me sont familiers. Un de mes meilleurs amis est un fan de l’ASC. J’ai toujours été maintenu au courant de leurs résultats, que ce soit les années laborieuses en National ou l’ascension vers la Ligue 1.

Avez-vous été surpris de voir l’ASC treizième de sa première saison ?

Quand vous n’avez pas d’histoire en Ligue 1 et que vous vous y invitez à la dernière seconde du dernier match, vous avez la tête du parfait relégué. C’était donc logique de lui promettre l’enfer. Mais quand le scénario est écrit de manière trop évidente, la réalité se déroule toujours différemment.

Quel est votre avis sur l’entraîneur Christophe Pelissier ?

Il s’agit d’un entraîneur avec un grand E. J’ai découvert le personnage l’an passé. Nous étions allés le rencontrer pour lui proposer de le suivre toute la saison afin de réaliser le doc Le Grand Saut. Nous avions la conviction que ça porterait bonheur à Amiens.

La deuxième saison est, paraît-il, plus dure que la première...

La première, c’est la découverte. La deuxième, on surprend moins, les autres sont plus attentifs. Vous perdez souvent des joueurs qui ont été décisifs et qui vous ont mis dans la lumière, comme Gaël Kakuta. Il faisait des choses utiles pour l’ASC. Je l’ai vu marquer des buts importants, des buts de Ligue des champions.

Ganso devrait avoir ce rôle ?

Ganso est un beau joueur et l’a déjà prouvé sur certaines phases de jeu avec Amiens. Un petit doute existait sur ses capacités à hausser son rythme et à jouer davantage. Or ce doute persiste. Maintenant, c’est une belle histoire. C’est l’un des charmes d’Amiens d’être lié à de belles personnalités. Régis Gurtner est déjà devenu une figure de la Ligue 1. Thomas Monconduit aussi.

//Propos recueillis par Antoine Caux