Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Du 9 au 16 novembre, aura lieu la clôture des commémorations du centenaire 1914-1918, organisées par Amiens Métropole.

Lampions

08.11.2018

De 2016 à 2018, Amiens Métropole s’est positionnée pour développer et coordonner un projet autour des commémorations du Centenaire de la Grande Guerre. Pendant cette période, ponctuée par de nombreux événements, le projet a mis en avant certains des atouts culturels, patrimoniaux et touristiques d’Amiens et de son agglomération, en abordant la Grande Guerre non pas par le prisme des combats, de leurs atrocités et de l’extrême dureté de la vie sur le front, mais en questionnant le quotidien d’un territoire libre, cosmopolite et vivant, dernière grande ville avant le front de la Somme. Programme de clôture :

 

Vendredi 9 novembre

 

// Concert - 1918, l’homme qui titubait dans la guerre

Auditorium Dutilleux – Conservatoire à Rayonnement Régional (3 rue Desprez) -  20h30

Gratuit, sur réservation au 03 22 80 52 63

Oratorio d’Isabelle Aboulker, d’après un livret d’Arielle Augry

Chef d’orchestre, Jérôme Hilaire

Harmonie Saint Pierre avec le chœur d’enfants du CRR

 

Cette œuvre, créée en novembre 1998 par l’orchestre de Picardie à l’Historial de la Grande Guerre de Péronne, met le spectateur dans le corps et l’esprit d’un soldat français lors des dernières heures des combats.

 

Samedi 10 novembre

 

// Projet participatif Amiens Métropole s’illumine pour la Paix  

 

Dans la nuit du 10 au 11 novembre, les habitants d’Amiens Métropole sont invités à illuminer leurs fenêtres à l’aide bougies et de photophores, en écho à la nuit de 1918, lors de laquelle (selon des témoignages d’archive) les enfants des écoles amiénoises ont défilé dans les rues de la ville avec des lampions, et l’Hôtel de Ville et la Préfecture ont illuminé leurs fenêtres avec des bougies. Un modèle de photophore est à découper dans le JDA daté du 7 au 13 novembre.

 

Pour l’occasion, les nuits des 9, 10 et 11 novembre, la Tour Perret affichera un message de paix.

 

// Concert

An Zukunft (Aux lendemains)

Cathédrale d’Amiens, 20h30

Par l’ensemble Sequenza 9.3, le chœur de l’armée Française et le chœur du Québec

Gratuit sur réservation : http://bit.ly/concert-10-novembre

 

« Et si nous pouvions, enfin, chanter la paix ? Car commémorer 14-18 est douloureux. Et après ce tiraillement entre le dégoût de la guerre et le respect pour nos morts, nous pouvons enfin regarder vers l'avenir à travers un répertoire dont la beauté et la poésie deviennent le vrai combat. Rassembler autour de Catherine Simonpietri les voix puissantes du Chœur de l'Armée Française et les sublimes voix féminines de l'Ensemble Sequenza 9.3 est un projet magnifique qui symbolisera ce "nouveau départ" dont nous avons tous, quoi qu'il en soit, tant besoin. »  Aurore Tillac – chœur de l’armée française.

 

// Déambulation historique aux lampions

Danse, musique et conférences du patrimoine

A la sortie du Concert An Zukunft ou rendez-vous sur le Parvis de la Cathédrale Notre Dame à 22h.

Gratuit

 

Après le concert An Zukunft / Aux lendemains, les habitants d’Amiens Métropole sont invités à participer à une déambulation dans les rues d’Amiens, éclairée avec des lampions. Le parcours sera ponctué d’interventions musicales, de lectures et conférences sur le patrimoine dédiées à la fin du conflit. Une façon originale de visiter le centre-ville et de vivre le passage à la journée du 11 novembre 2018, cent ans après.

Parcours rues Porion, Ernest Cauvin, des 3 cailloux, au beffroi, et retour sur le parvis de la Cathédrale avant minuit.

Il est conseillé aux participants de se munir de chaussures et tenues chaudes

 

Dimanche 11 novembre

// Cérémonie

Cérémonie du Souvenir

Place Foch – Monument aux morts // 10h30

 

// Ciné Concert - Festival du Film d’Amiens

Clemenceau - Autour des films Clemenceau d’Henri Diamant-Berger (1927) suivi de l’essai poétique de Jérôme Diamant-Berger (2014)

Petit théâtre, 18h Maison de la Culture

Projection inédite et en avant-première mondiale dans ce format, du film d’Henri Diamant Berger accompagné par la compositrice de musique Béatrice Thiriet.

 

Marathon Réalité virtuelle pour la Paix

Dans le cadre du FIFAM, durant 3 jours d’un marathon intense, 2 équipes d’étudiants franco-allemands vont découvrir la réalité virtuelle en écrivant, tournant et enfin montant un film original en 360° sur le thème de la Paix, visible ensuite dans des casque de réalité virtuelle ! Equipés en casques, caméras, logiciels (..) et coachés par des professionnels de la VR et de l'audiovisuel, leur défi va être de taille : découvrir un nouveau média et ses possibilités fascinantes, mais aussi ses contraintes et ses pièges, et être capable de les apprivoiser en 3 jours, avant de présenter leurs créations au public.

 

// Théâtre

La Veillée

15h - salle Louis Aragon à Camon
Durée 1h,  à partir de 8 ans - Tarif : 5€

 

La nuit tombe. 1918 : La guerre s’éternise. Ils sont trois. Deux copains, deux militaires en repos des tranchées ont décidé de profiter de leur séjour loin de la boue et des obus pour dérider leurs collègues, pour occuper ces heures de rien. Ils rêvent que l’humour fasse oublier pour un temps les amis perdus, la peur, les familles au loin. Ils ont réquisitionné tous les journaux des copains de tranchées pour faire une sélection d’anecdotes et de blagues sous forme d’un cabaret maladroit. Chez elle, une femme que le hasard et la compassion ont fait devenir infirmière dans un hôpital de campagne à l’arrière au Crotoy. Comme tous les soirs, elle s’assoit à sa table et sort son cahier pour relire ou écrire ses impressions dans son journal. Elle réfléchit aussi à la position des femmes dans cette guerre aux travers d’articles de journaux.

Jeudi 15 novembre

// Ciné concert - Festival du Film d’Amiens

J'accuse d’Abel Gance

Karol BEFFA, piano.

Ciné Saint Leu, 19h – en collaboration avec l'institut Faire Faces

J’accuse est un film qui redonne un droit de cité au soldat blessé dans l’univers fictionnel, soldat parfois oublié dans les commémorations du centenaire.

 

Vendredi 16 novembre

// Théâtre - lecture Femmes de 14

18h - Bibliothèque Pierre Garnier 40 min – à partir de 8 ans

Entrée gratuite, sur réservation au 03 22 97 10 17

En scène, un musicien et une comédienne. Elle prête sa voix à ces femmes de 14, ces femmes qui attendent, ces femmes qui se battent pour participer à l’effort de guerre, à ces femmes journalistes, ces femmes de lettres mais aussi à toutes celles qui ont été trop souvent oubliées. Dans ce montage de texte, les mots sont tirés de correspondances, d’articles de journaux et d’écrits historiques. L’objectif de cette lecture spectacle, est d’ouvrir la réflexion sur ce temps de guerre totale, ce temps de l’arrière, où les femmes ont été placées comme piliers de la nation et les hommes comme chair à canon. Ce temps où l’humain sans distinction de sexe a été brisé et oublié et où de nombreuses femmes se sont battues pour acquérir de meilleures conditions de vie.