Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Un nouveau quartier se construit à l’ouest de la ville d’Amiens, sur les hauteurs de la vallée de la Selle. Un cadre de vie très recherché par les familles. 

Renancourt : une maison à la campagne  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

09.09.2020

JDA 954

La cathédrale, la tour Perret, le Zénith et le stade de La Licorne en perspective. En 2021, 400 habitants emménageront dans les premiers logements de la deuxième tranche d’aménagement de la Zac Renancourt qui offre l’un des plus beaux panoramas sur Amiens. Dans ce nouveau quartier de 40 hectares situé sur les coteaux à l’ouest de la ville, la nature est partout. « C’est un secteur idéal pour accueillir les familles, présente Annie Verrier, adjointe au maire déléguée à l’urbanisme et aux aménagements urbains. C’est la ville à la campagne. Avec le Covid, le besoin d’être dehors s’est renforcé. Les habitants de tout âge recherchent une cour, un balcon ou une terrasse. » C’est pourquoi ce secteur peu dense laisse une large place à la maison individuelle avec jardin de 100 à 200 m2. Parmi les premiers programmes bien avancés : Bouygues (38 maisons, 26 logements intermédiaires et 30 collectifs), BDL (24 maisons mitoyennes), Clésence (34 maisons) et Promeo (39 maisons et 12 logements collectifs).

 

PISTE CYCLABLE, PARC ET SQUARES

D’autres projets sont prévus intégrant notamment de l’accession sociale à la propriété. Ainsi qu’une aire de jeux, des vergers, trois squares et un parc d’un hectare. Ces espaces de promenade permettront aussi de gérer les eaux pluviales. Autre atout potentiel : le projet de création d’une piste cyclable de 3 km en site propre longeant la Selle, de la Zac jusqu’au centre-ville en passant par le quartier Renancourt et le parc de La Hotoie. Le chemin de la Cavée sera également réhabilité en balade destinée aux piétons et aux cyclistes. Actuellement, un tiers de cette tranche est en construction. La société Gerancimo s’y est déjà installée. Car il s’agit aussi de proposer de l’emploi à proximité des habitations. « La vue sur la ville sera préservée, précise Annie Verrier. On y découvre la beauté d’Amiens et les monuments dans leur diversité dès la sortie de l’autoroute. »

 

BORÉALIA 2 À DEUX PAS

De l’autre côté de cet accès à l’A16, l’éco-parc d’activités Boréalia 2 verra le jour sur les communes d’Amiens et de Pont-de-Metz. Les études préalables sont en cours. Mais dans un premier temps, seuls les 60 hectares situés à Amiens seront aménagés. Destinée à des entreprises de tout type, cette zone d’activités sera construite selon des critères de haute qualité environnementale : cheminement pour rejoindre la vallée de Grâce, panneaux solaires, création de haies pour la biodiversité. « Boréalia 2 a été retenu par la Région pour devenir un site pilote dans le domaine de la transition écologique », souligne Marc Foucault, vice-président d’Amiens Métropole chargé du développement économique, de l’emploi et de l’insertion. Ici aussi, la préservation de la nature est une priorité.

//Lysiane Voisin

 

Amsom : recherchez votre logement en ligne

Quelques mois après sa mise en place, Amsom Habitat, issu de la fusion de l’Opac et de l’Opsom, propose aux demandeurs de logement d’Amiens Métropole un service en ligne qui permet de sélectionner les résidences qui se rapprochent le plus de leurs critères de recherche. Et donc d’augmenter les chances de voir les demandes aboutir rapidement. Un vrai plus alors que la demande d’habitat social ne faiblit pas et que la vacance de logements s’est réduite. Pour découvrir ce service, rendez-vous sur amsom-habitat.fr, rubrique Je cherche un logement.