Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Réseau de bus, s’adapter aux besoins des usagers

Plus de fréquence, des dessertes directes, de la souplesse… Le nouveau réseau de lignes de bus de proximité sera plus attractif.

bus amiens

09.07.2021

Répondre au mieux à la demande. À partir du 30 août, des changements seront apportés sur certaines lignes de proximité du réseau de bus. Ces ajustements prennent en compte les données des enquêtes de terrain, l’analyse de la validation de tickets, les observations des usagers, des comités de quartier, des maires des communes, des entreprises. « C’est un exercice complexe car un changement sur une ligne a des conséquences sur l’ensemble du réseau. Ces améliorations devraient encourager les habitants à reprendre les transports en commun, considère Alain Gest, président d’Amiens Métropole. Nous n’avons pas retrouvé le très bon niveau de fréquentation atteint avant l’épidémie de Covid-19. C’est l’impact financier le plus important de la crise ».

L’impact de la crise
Huit lignes sont concernées par ces ajustements effectifs le 30 août, même si des évolutions avaient déjà été apportées en février. « Nous affinons le réseau de proximité dans un contexte économique contraint. Certains arrêts n’ont pas rencontré leur public. Ce qui permet de faire basculer des moyens là où il y a le plus de demande. Le service de transport en commun doit répondre à un besoin collectif », a ajouté Jean-Claude Renaux, vice-président aux mobilités.

 

Des navettes pour aller au marché
Des navettes seront néanmoins mises en place pour des besoins spécifiques : le samedi matin pour se rendre au marché en centre-ville depuis Saint-Pierre, Saint-Maurice et Longpré ou bien au cimetière de La Madeleine et du Petit-Saint-Jean à la Toussaint. Pour les communes les plus éloignées d’Amiens, le transport à la demande proposé en complément des lignes régulières, a été amélioré. Grâce à un nouveau logiciel, les réservations sont simplifiées : elles sont possibles jusqu’à une heure avant le départ et confirmées par SMS, tout comme les informations sur le véhicule et le conducteur… Celui-ci reçoit directement les demandes et adapte son trajet sans s’arrêter obligatoirement à tous les arrêts. « Un réseau figé est voué à l’échec, insiste Coralie De Rovere, directrice commerciale de Keolis, exploitant du réseau. Il doit s’adapter à l’arrivée d’étudiants, d’entreprises, de nouveaux logements ». Actuellement, Keolis évalue le taux de fréquentation moyen du réseau de bus entre 70 et 80%.

//Lysiane Voisin

 

Ce qui va changer :

  • Ligne 8 : desserte de Marivaux et accès direct à l’Espace industriel nord.
  • Lianes : la ligne est prolongée au centre commercial nord via Saint-Ladre. Les habitants du quartier disposent ainsi d’une desserte directe et régulière de la gare du Nord et des établissements scolaires du secteur. Fréquence toutes les 15 mn en journée. Pour les usagers résidant à Saint-Pierre, l’accès au centre commercial est direct, plus besoin de correspondance.
  • Ligne 7 : plus de fréquence (toutes les 15 mn en heures de pointe, toutes les 30 mn en journée), desserte systématique du CHU Amiens-Picardie, de la gare du nord et du centre-ville. Ligne prolongée jusqu’à la zone d’activités de la Blanche-Tâche. Pont-de-Metz, Renancourt et le Petit-Saint-Jean sont mieux desservis. Camon est désormais desservi par une seule ligne.
  • Ligne 9 : la ligne ne passera plus par la rue Valentin-Haüy, faute de fréquentation. Il faut 10 mn de moins pour rejoindre le centre-ville et ses établissements scolaires, un gain de temps important pour les habitants d’Allonville, de Petit Camon et de Rivery. Sur sa partie sud, la ligne 9 desservira Vers-sur-Selle et le quartier Elbeuf avec une liaison directe au centre-ville, à la gare et à l’anneau vert.
  • Ligne 10 : accès direct à la Vallée des Vignes et au centre commercial sud pour les habitants de Pierre-Rollin. Arrêts à Sagebien, Joinville et Royaume-Uni pour mieux desservir la rue André-Chénier.
  • Ligne 14 : terminus à la gare du nord pour toutes les courses ce qui facilitera les déplacements des élèves scolarisés en centre-ville.