Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Clap de fin pour la deuxième promotion du défi zéro gaspi d’Amiens Métropole. Une expérience enrichissante vécue par notre journaliste Coline Bergeon. Récit.

S’alléger, c’est pas tri compliqué © Noémie Laval

03.07.2019

JDA 918

Il y a des régimes réjouissants. Entre novembre et juin, via le défi zéro gaspi lancé par Amiens Métropole, ma fille et moi nous sommes engagées à réduire de 25 % le volume de nos poubelles. Après un premier mois ”repère”, sans rien changer mais en pesant chaque semaine ordures ménagères, verre, papier-carton et emballages recyclables, nous avons mis en place des gestes simples. Résultats : 66 % d’allègement en moyenne dès le troisième mois et plus de 170 kg évités à nous deux en cinq mois. Hourra !

 

UN COMPOSTEUR SUR MESURE
Rassurez-vous, rien de surhumain. Un peu de réflexion, l’envie d’agir pour une planète plus saine et un coach du tonnerre : l’association d’éducation à l’environnement En savoir plus qui a guidé chaque participant avec bienveillance, en fonction de ses capacités, par le biais d’ateliers, réunions et visites chocs (centres de tri et d’enfouissement, usine de méthanisation). Parmi plusieurs actions au choix, j’ai d’abord décidé de composter nos déchets organiques (épluchures, litière végétale des chats…). J’ai donc commandé un composteur sur mesure, en bois de palettes, aux Astelles*. Régime fulgurant : environ 92 % d’ordures ménagères en moins dans la poubelle, un fertilisant de qualité pour notre jardin et un conteneur au chômage technique. J’ai souhaité aussi limiter les achats suremballés – adieu plastique ! – et préféré l’occasion et le réemploi, en associant ma fille. Pas trop compliqué vu son amour pour la nature.

 

VRAC ET RÉEMPLOI
Fini les compotes en gourde et les paquets de biscuits pour l’école. Mais une boîte à goûter, une bouteille isotherme, des gâteaux maison, un fruit. Coté salle de bain : des disques lavables, du shampoing et un démaquillant solides très économiques. Pour le ménage, de la lessive efficace et naturelle à partir de feuilles de lierre, des “tawashi” – ces éponges lavables et ludiques à fabriquer avec de vieux vêtements –, des bee wraps – tissus imprégnés de cire d’abeille pour éviter l’alu ou le film alimentaire –, des bocaux réutilisés pour acheter en vrac… Des habitudes qui demandent un peu d’organisation au début mais qu’on compte partager et poursuivre. Pour notre quotidien… et un environnement plus légers !

//Coline Bergeon
 

(*) Amiens Métropole subventionne l’achat d’un (lombri)composteur individuel ou collectif – Infos : amiens.fr formulairecomposteur@ amiens-metropole.com

 

En chiffres

Le défi zéro gaspi d’Amiens Métropole s’est achevé le 4 juin. Cette 2e édition a enrôlé 176 personnes – 55 foyers – qui ont réduit en moyenne de 40 % le volume de leurs poubelles, dépassant l’objectif des 25 %. Ceci équivaut à 2,65 tonnes de déchets évitées en cinq mois. Étendu à l’échelle de la Métropole, cela pourrait représenter 6 225 tonnes en moins par an. Prochaine édition en septembre. Et si on s’y mettait tous ?