Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Lancés dans la course aux play-offs, les volleyeurs 
de l’AMVB ont vidé leur infirmerie. 

Service (enfin) complet 1 © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Pour la réception d’Épinal, un concurrent direct à cette fameuse troisième place, Ali Nouaour devrait disposer d’un effectif complet. Voire d’une recrue avec l’arrivée en provenance du Brésil du central brésilien Victor Gomes.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

14.11.2018

JDA 893

L’AMVB a-t-il trouvé son rythme ? Sa victoire sur le parquet du Paris Université Club le 3 novembre et son apparition dans le top 3 du championnat d’Élite, une place qui le qualifiera pour les play-offs (comme la saison dernière) s’il la maintient jusqu’en février, fait pencher pour le oui. Les deux défaites inaugurales du finaliste de la Coupe de France amateur 2018, notamment contre Rennes alors qu’Amiens avait eu une balle de match, avaient confirmé les craintes de l’entraîneur Ali Nouaour : « Comme l’an passé, je m’attendais à un début de saison compliqué ».

L’ARRIVÉE D’UN BRÉSILIEN

Depuis, trois victoires en quatre journées ont dissipé les doutes. La confiance a fait le plein d’autant que l’infirmerie se vide. Elle s’était remplie dès le début de saison avec la rupture du tendon d’Achille de Ndaki, l’un des internationaux camerounais de l’effectif amiénois (out pour toute la saison). Seuls Tristan Tapet et l’international croate Pero Krizanovic (spécialiste du beach-volley) avaient été épargnés. Pour la réception d’Épinal, un concurrent direct à cette fameuse troisième place, Ali Nouaour devrait disposer d’un effectif complet. Voire d’une recrue avec l’arrivée en provenance du Brésil du central brésilien Victor Gomes. Ali Nouaour : « Tant qu’il n’a pas mis un pied dans le minibus, je reste méfiant ».

//Antoine Caux

Amiens / Épinal, le 17 novembre, à 20h, au gymnase La Paix


7e journée d’Élite masculine

 

Le retour et la première

Le retour au niveau national des volleyeuses de Longueau après bien des péripéties extra-sportives n’a pas été facile. Mais depuis 
le 4 novembre, ça y est : 
les joueuses de Clément Bevilacqua, rentré cette saison dans son club
 de cœur aux 140 licenciés, ont débloqué leur compteur de victoires en s’imposant face à Saint-Michel. 
À confirmer le 18 novembre, à 14h, au gymnase 
Pellerin. Longueau reçoit Villers-Cotterêts.

 

Service (enfin) complet 2 © Laurent Rousselin-Amiens Métropole

© Laurent Rousselin-Amiens Métropole