Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Les artistes enchantent la ville du 5 au 9 juillet pour une édition décalée de trois semaines mais toujours aussi riche de la Rue est à Amiens. Près de 150 représentations : à vous de composer votre menu !

Shows l’été © Michel Wiart
26 troupes, dont l’Oxyput compagnie et son Full fuel (ci-dessous), se produiront lors de cette 44e édition.
© Michel Wiart

30.06.2021

JDA 986

Oui, les comédiens, acrobates, danseurs, musiciens et marionnettistes vont à nouveau enchanter nos espaces publics. La 44e édition de La Rue est à Amiens, qui chaque année depuis 1978 brasse près de 30 000 spectateurs, se tiendra du 5 au 9 juillet. Un report de trois semaines qui aura permis de reprogrammer la quasi-totalité des artistes initialement prévus. « Début avril, on a senti que ce serait compliqué de maintenir le festival en juin, que les conditions sanitaires seraient encore fragiles, explique Philippe Macret, du Pôle national cirque et arts de la rue d’Amiens. On a choisi de déplacer l’événement au début des vacances, en adaptant la formule pour éviter les regroupements. » Les festivités s’étalent donc sur cinq jours et en semaine, de midi à minuit en moyenne.

 

UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE
L’occasion de picorer les propositions artistiques lors du déjeuner et d’en profiter pleinement en soirée.  « Il n’y a pas de grande forme cette année ni d’événements autour du Cirque Jules-Verne. La place des arts forains et la guinguette sont déplacées au parc de l’Évêché, cadre idéal en cas de forte chaleur. » Cette édition estivale – après une version automnale en septembre dernier – n’a donc rien d’allégée. « On a même un peu plus de représentations que d’habitude. Certaines compagnies joueront neuf ou dix fois. » Pandémie oblige, il y aura moins d’artistes étrangers, même si nos voisins belges et néerlandais sont bien représentés. « Maintenir ce festival était essentiel pour nous, pour tous ces artistes et techniciens, après ces longs mois d’incertitude, de vie culturelle et sociale en berne. » Une bouffée d’oxygène – même si le masque reste obligatoire – également pour le public invité à se laisser surprendre au hasard des rues ou à faire son choix parmi la trentaine de spectacles.

//Coline Bergeon

 

La Rue est à Amiens, du 5 au 9 juillet – Gratuit

  • Points infos du lundi au vendredi place Gambetta et du mercredi au vendredi parc de l’Évêché
  • Programme disponible en mairie, à l’office de tourisme, dans les commerces et sur cirquejulesverne.fr
  • Actus et infos de dernière minute sur les réseaux sociaux : #LREAA

 

Quels lieux ?

  • L’axe piéton de l’hôtel de ville au carré Perret.
  • Le Musée de Picardie.
  • La place du beffroi.
  • Le square Jules-Bocquet.
  • Autour de la cathédrale.
  • Le parc de l’Évêché.
  • La Maison du théâtre.

 

Papilles et souvenirs

Du 7 au 9 juillet, La Guinguette Circus, animée par l’association Le Bosquet, s’installe au parc de l’Évêché de midi à minuit.  Plats végétariens, sandwichs, salades, frites, glaces et bières artisanales au menu. Des animations et concerts devraient être proposés sous réserve du protocole sanitaire en vigueur. L’équipe du Pôle national cirque y ouvrira également la boutique du festival, histoire de repartir avec un souvenir de cette 44e édition.

 

// ESCALES AUX PAYS-BAS

Shows l’été © Megin Zondervan

© Megin Zondervan

L’équipe du festival braque les projecteurs sur cinq compagnies néerlandaises aux propositions artistiques variées, avec le soutien de l’ambassade du royaume des Pays-Bas en France.  « Certaines sont peu connues chez nous, pose Philippe Macret du Pôle national cirque et arts de la rue d’Amiens. D’autres joueront leur spectacle pour la première fois dans l’Hexagone, comme De Jong & De Witte, déjà programmés en 2017 avec leur projet Solaris. » Cette fois, ces deux plasticiens, musiciens et comédiens vous convient à un conte philosophique et audiovisuel, I Was Here, munis d’un iPod. Un voyage intimiste proposé en partenariat avec la Maison du théâtre. La Tall Tales Compagny proposera, elle, Tales Two (photo), un show qui mêle jonglage et arts visuels, dans le cadre enchanteur du Musée de Picardie.  spectacles joués trois fois par jour les 7, 8 et 9 juillet sont les seuls à être à jauge limitée. La réservation est donc conseillée : 03 60 01 02 40.

 

// LES LOCAUX DE L’ÉTAPE

Shows l’été © D. R.

© D. R. 

Huit compagnies des Hauts-de-France sont au programme. Parmi elles, quatre troupes amiénoises présenteront leur dernière création. Ce sera le cas côté cirque avec Hans & Toby (7, 8 et 9 juillet) de la Cie Les Gosses (photo) et M & Moi (7, 8 et 9 juillet) de La Main d’œuvres, côté “haut et fort” avec pArrrAd (5 et 6 juillet) de la Cie bAlllAd ou du côté des arts forains avec Les Pétards mouillés et leur Djénie (7 et 8 juillet).

 

La Cie néerlandaise Exoot installera ses drôles de machines animées Ami6, Radio Barkas et ScubaBianchi rue des Trois-Cailloux les 8 et 9 juillet.

Shows l’été © D.R.

© D. R.

 

// EMBARQUEZ EN FAMILLE

Une bonne moitié des spectacles sont accessibles à tous. Un pictogramme permet de repérer ces propositions pour petits et grands dans le programme. À noter également que le square Saint-Denis accueillera Le Charivari les 7 et 8 juillet : un espace dédié aux jeux (quilles, tennis de table, planches d’équilibre…) « et autres bidules », où l’on pourra aussi trouver de quoi grignoter.

 

// Pour tous les goûts

Le festival se découpe en cinq focus, qui permettent de faire ses choix en toute connaissance de cause. Morceaux choisis en images.

 

Shows l’été © Enilorac

© Enilorac

 

1// Cirque dans l’espace public

Parmi les huit compagnies à l’affiche, on prendra de la hauteur avec Galapiat cirque – Moïse Bernier et leur Brise de la Pastille (photo) les 6 et 7 juillet au square Jules-Bocquet. Les élèves de l’école du Cirque Jules-Verne attendent également vos applaudissements durant le festival.

Shows l’été © Marion Ribon

© Marion Ribon

 

2// Haut et fort

Ici, cinq propositions plus théâtrales, dont celle de la Cie Superfluu. Pour toujours pour l’instant. Une expérience amoureuse collective emmenée par Johnny Seyx, à vivre dans la cour de l’hôtel de ville les 5 et 6 juillet.

Shows l’été © Vincent Vanhecke

© Vincent Vanhecke

 

3// Corps et âmes

Entrez dans la danse avec quatre troupes, dont la Cie Pernette qui revient à Amiens avec le troisième volet de son triptyque, La Figure du gisant (photo), le 5 juillet au départ de la place au Fil. L’Oxyput compagnie réchauffera les âmes de sa danse urbaine et bruyante avec Full fuel, les 5, 6 et 7 juillet place de l’Hôtel-de-Ville.

Shows l’été © Manuel Tondon

© Manuel Tondon

 

4// Déambulons !

Trois compagnies vous invitent à les suivre dans les rues de la ville, notamment Les Accords’Léon (photo). Cette joyeuse bande d’épiciers-musiciens sur un triporteur motorisé et sonorisé vous fera patienter entre deux spectacles avec des chansons françaises. À reprendre à tue-tête du 7 au 9 juillet.

Shows l’été © D.R.

© D.R.

 

5// Place des arts forains

Direction le parc de l’Évêché pour profiter de la fantaisie des entresorts forains avec six propositions, dont une version du Lac des cygnes (photo) en onze minutes chrono et le Slow Park peuplé d’escargots de la compagnie belge Pikz Palace. Du 7 au 9 juillet.

UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE
L’occasion de picorer les propositions artistiques lors du déjeuner et d’en profiter pleinement en soirée.  « Il n’y a pas de grande forme cette année ni d’événements autour du Cirque Jules-Verne. La place des arts forains et la guinguette sont déplacées au parc de l’Évêché, cadre idéal en cas de forte chaleur. » Cette édition estivale – après une version automnale en septembre dernier – n’a donc rien d’allégée. « On a même un peu plus de représentations que d’habitude. Certaines compagnies joueront neuf ou dix fois. » Pandémie oblige, il y aura moins d’artistes étrangers, même si nos voisins belges et néerlandais sont bien représentés. « Maintenir ce festival était essentiel pour nous, pour tous ces artistes et techniciens, après ces longs mois d’incertitude, de vie culturelle et sociale en berne. » Une bouffée d’oxygène – même si le masque reste obligatoire – également pour le public invité à se laisser surprendre au hasard des rues ou à faire son choix parmi la trentaine de spectacles.

//Coline Bergeon

 

La Rue est à Amiens, du 5 au 9 juillet – Gratuit

  • Points infos du lundi au vendredi place Gambetta et du mercredi au vendredi parc de l’Évêché
  • Programme disponible en mairie, à l’office de tourisme, dans les commerces et sur cirquejulesverne.fr
  • Actus et infos de dernière minute sur les réseaux sociaux : #LREAA

 

Quels lieux ?

  • L’axe piéton de l’hôtel de ville au carré Perret.
  • Le Musée de Picardie.
  • La place du beffroi.
  • Le square Jules-Bocquet.
  • Autour de la cathédrale.
  • Le parc de l’Évêché.
  • La Maison du théâtre.

 

Papilles et souvenirs

Du 7 au 9 juillet, La Guinguette Circus, animée par l’association Le Bosquet, s’installe au parc de l’Évêché de midi à minuit.  Plats végétariens, sandwichs, salades, frites, glaces et bières artisanales au menu. Des animations et concerts devraient être proposés sous réserve du protocole sanitaire en vigueur. L’équipe du Pôle national cirque y ouvrira également la boutique du festival, histoire de repartir avec un souvenir de cette 44e édition.

 

// ESCALES AUX PAYS-BAS

Shows l’été © Megin Zondervan

© Megin Zondervan

L’équipe du festival braque les projecteurs sur cinq compagnies néerlandaises aux propositions artistiques variées, avec le soutien de l’ambassade du royaume des Pays-Bas en France.  « Certaines sont peu connues chez nous, pose Philippe Macret du Pôle national cirque et arts de la rue d’Amiens. D’autres joueront leur spectacle pour la première fois dans l’Hexagone, comme De Jong & De Witte, déjà programmés en 2017 avec leur projet Solaris. » Cette fois, ces deux plasticiens, musiciens et comédiens vous convient à un conte philosophique et audiovisuel, I Was Here, munis d’un iPod. Un voyage intimiste proposé en partenariat avec la Maison du théâtre. La Tall Tales Compagny proposera, elle, Tales Two (photo), un show qui mêle jonglage et arts visuels, dans le cadre enchanteur du Musée de Picardie.  spectacles joués trois fois par jour les 7, 8 et 9 juillet sont les seuls à être à jauge limitée. La réservation est donc conseillée : 03 60 01 02 40.

 

// LES LOCAUX DE L’ÉTAPE

Shows l’été © D. R.

© D. R. 

Huit compagnies des Hauts-de-France sont au programme. Parmi elles, quatre troupes amiénoises présenteront leur dernière création. Ce sera le cas côté cirque avec Hans & Toby (7, 8 et 9 juillet) de la Cie Les Gosses (photo) et M & Moi (7, 8 et 9 juillet) de La Main d’œuvres, côté “haut et fort” avec pArrrAd (5 et 6 juillet) de la Cie bAlllAd ou du côté des arts forains avec Les Pétards mouillés et leur Djénie (7 et 8 juillet).

 

La Cie néerlandaise Exoot installera ses drôles de machines animées Ami6, Radio Barkas et ScubaBianchi rue des Trois-Cailloux les 8 et 9 juillet.

Shows l’été © D.R.

© D. R.

 

// EMBARQUEZ EN FAMILLE

Une bonne moitié des spectacles sont accessibles à tous. Un pictogramme permet de repérer ces propositions pour petits et grands dans le programme. À noter également que le square Saint-Denis accueillera Le Charivari les 7 et 8 juillet : un espace dédié aux jeux (quilles, tennis de table, planches d’équilibre…) « et autres bidules », où l’on pourra aussi trouver de quoi grignoter.

 

// Pour tous les goûts

Le festival se découpe en cinq focus, qui permettent de faire ses choix en toute connaissance de cause. Morceaux choisis en images.

 

Shows l’été © Enilorac

© Enilorac

 

1// Cirque dans l’espace public

Parmi les huit compagnies à l’affiche, on prendra de la hauteur avec Galapiat cirque – Moïse Bernier et leur Brise de la Pastille (photo) les 6 et 7 juillet au square Jules-Bocquet. Les élèves de l’école du Cirque Jules-Verne attendent également vos applaudissements durant le festival.

Shows l’été © Marion Ribon

© Marion Ribon

 

2// Haut et fort

Ici, cinq propositions plus théâtrales, dont celle de la Cie Superfluu. Pour toujours pour l’instant. Une expérience amoureuse collective emmenée par Johnny Seyx, à vivre dans la cour de l’hôtel de ville les 5 et 6 juillet.

Shows l’été © Vincent Vanhecke

© Vincent Vanhecke

 

3// Corps et âmes

Entrez dans la danse avec quatre troupes, dont la Cie Pernette qui revient à Amiens avec le troisième volet de son triptyque, La Figure du gisant (photo), le 5 juillet au départ de la place au Fil. L’Oxyput compagnie réchauffera les âmes de sa danse urbaine et bruyante avec Full fuel, les 5, 6 et 7 juillet place de l’Hôtel-de-Ville.

Shows l’été © Manuel Tondon

© Manuel Tondon

 

4// Déambulons !

Trois compagnies vous invitent à les suivre dans les rues de la ville, notamment Les Accords’Léon (photo). Cette joyeuse bande d’épiciers-musiciens sur un triporteur motorisé et sonorisé vous fera patienter entre deux spectacles avec des chansons françaises. À reprendre à tue-tête du 7 au 9 juillet.

Shows l’été © D.R.

© D.R.

 

5// Place des arts forains

Direction le parc de l’Évêché pour profiter de la fantaisie des entresorts forains avec six propositions, dont une version du Lac des cygnes (photo) en onze minutes chrono et le Slow Park peuplé d’escargots de la compagnie belge Pikz Palace. Du 7 au 9 juillet.