Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Soudain, un saumon à Amiens

Un saumon de l’atlantique a été vu à Amiens suite aux travaux de restauration de la continuité écologique.Tout un symbole.

Soudain, un saumon à Amiens © Fédération de la Somme pour la pêche et la protection du milieu aquatique
Le vidéo-comptage analyse les espèces,dont le saumon de l’Atlantique, menacé.
© Fédération de la Somme pour la pêche et la protection du milieu aquatique

11.11.2020

JDA 951

Il est apparu sur les écrans dans la nuit du 2 au 3 octobre : le premier saumon de l’Atlantique à être immortalisé par le dispositif de comptage installé en août dernier à la passe à poissons du bras du Pendu (JDA #954). Une « observation historique » selon Michel Blanchard, président de la Fédération de la Somme pour la pêche et la protection du milieu aquatique, dont les salariés scrutent les migrateurs. Mais aussi une victoire, consécutive aux travaux de restauration de la continuité écologique réalisés en 2019 à l’usine Saint-Michel, au port d’Aval (JDA #929).

LA REMONTÉE FACILITÉE
Depuis la mise en service en août 2018 du vidéo-comptage à Long, à une trentaine de kilomètres en aval de l’usine Saint-Michel, 62 saumons de l’Atlantique y ont été observés. Désormais, cette espèce emblématique de la faune piscicole peut aussi franchir Amiens de façon avérée. Et remonter vers des eaux courantes et caillouteuses nécessaires à la fraie : l’Avre, l’Hallue ou l’Ancre. « Les saumons font du “homing”, rappelle le directeur de la Fédération, Aryendra Pawar. Après quelques années en mer, ils retournent vers leur lieu de naissance pour se reproduire. » Il va donc falloir du temps pour que d’éventuels alevins nés cette année reviennent, adultes, des eaux salées. Mais c’est un beau début.

//Jean-Christophe Fouquet

Décompte des poissons observés à Amiens sur peche80.com/videocomptage