Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

À Longueau, cinq photographes amiénois et parisiens posent leurs regards sur le chemin de fer. 

Sur les quais du monde  © Irwin Leullier
Polaroid d’Irwin Leullier.
© Irwin Leullier

04.03.2020

JDA 940

Une centaine de clichés à Picasso et sur les murs de la ville. « Le train est un thème cher aux habitants de Longueau, cité cheminote », rappelle Irwin Leullier, qui coordonne les Rencontres photographiques de l’espace culturel. Spécialisé dans l’architecture, il a travaillé sur les lignes, celles des rails, des wagons et des locomotives. À l’argentique et au Polaroid. « Le Polaroid apporte de la poésie et sublime les couleurs de l’hiver. J’aime le développement instantané, ce moment magique quand la photo se révèle », commente-t-il. À ses côtés, Mickaël Troivaux et Catherine Avel-Pinkmoloko explorent le trajet Paris-Longueau.

 

DES PRIX INTERNATIONAUX

Deux photojournalistes participent également au projet. Olivier Donnars présente Le Tram du littoral, la plus longue ligne de tramway au monde qui traverse la Belgique sur 67 km. Et William Daniels, lauréat de prix internationaux (dont deux World Press), fait découvrir son reportage Le Train des oubliés, à bord du Matvei Mudrov, publié dans le National Geographic. Un train médical qui traverse l’Extrême-Orient russe sur plus de 4 000 kilomètres. Les habitants, éloignés de tout, l’attendent deux fois par an au milieu de la taïga. Pour l’heure, direction Longueau.

//Lysiane Voisin

Les Rencontres photographiques, jusqu’au 15 mars, du lundi au jeudi de 10h à 12h et de 14h à 17h,
 à l’espace culturel Picasso (49, rue Anatole-France), à Longueau

03 22 50 34 34