Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le David C. Trio fait planer ses mélodies imagées avec Pas-Sage. Un premier album à l’esprit de famille.

Touches de délicatesse © Jérôme Halâtre

12.07.2017

JDA 846

Mi-juin, David Catel, musicien aux collaborations multiples dans la région amiénoise, célébrait la sortie du premier album de son trio, au Centre culturel Léo-Lagrange. « Le point de départ de Pas-Sage, c’est ma participation au spectacle de Jean-Paul Mortagne Le Cœur cousu, explique le pianiste. Plusieurs morceaux sont nés sur ce projet. Mais nous les avons retravaillés en impro. » Car pour cet opus, dont il signe toutes les compositions, l’artiste s’est entouré de Laurent Houziaux, son copain de lycée, batteur, et Fabrice Leroy, contrebassiste avec qui il joue au sein de Bogdan & The Frogs. Le David C. Trio offre ainsi onze pistes tendres, colorées, à l’image des ballons qui habillent la pochette et s’y dissimulent… Des mélodies jazzy « picturales », « délicates », selon le public ravi d’avoir en main cet objet soigné. « On me sollicitait depuis longtemps pour que j’enregistre mes morceaux », poursuit David. L’album a d’ailleurs pu voir le jour grâce à un financement participatif lancé par l’une de ses élèves pianiste. Fin septembre, en baie de Somme, une grande soirée remerciera les généreux contributeurs. Une reconnaissance amicale et musicale comme ces dédicaces qui accompagnent les morceaux de Pas-Sage. Album hommage à son père décédé pendant la création du Cœur cousu. « Une émotion que j’avais envie de partager… »

// Coline Bergeon

Pas-Sage, disponible à La Malle à disques et sur labelsandal.com