Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Alain Gest a été élu à la tête du Pôle métropolitain du Grand Amiénois, nouvelle instance de dialogue qui réunit Amiens métropole et sept communautés de communes. 

Un Pôle pour peser plus © CCI Amiens-Picardie
Cette nouvelle instance est composée d’une communauté d’agglomération, Amiens Métropole, et de sept communautés de communes : Avre-Luce-Noye, Grand Roye, Pays du Coquelicot, Territoire Nord-Picardie, Val de Somme, Nièvre et Somme et Somme Sud-Ouest.
© CCI Amiens-Picardie

19.09.2018

JDA 887

« Nous vivons un moment important avec la mise en place du premier pôle métropolitain de Picardie, s’est félicité Alain Gest, président d’Amiens Métropole, élu à la tête du Pôle métropolitain du Grand Amiénois le 11 septembre. Dans le contexte de la grande Région, cette assemblée est une véritable avancée pour traiter collectivement des sujets qui peuvent intéresser tous les habitants. » Cette nouvelle instance est composée d’une communauté d’agglomération, Amiens Métropole, et de sept communautés de communes : Avre-Luce-Noye, Grand Roye, Pays du Coquelicot, Territoire Nord-Picardie, Val de Somme, Nièvre et Somme et Somme Sud-Ouest. Ce qui représente près de 400 000 habitants.

ÉQUILIBRER LE TERRITOIRE

Le Pôle métropolitain prendra en charge le Plan climat-air-énergie et le Conseil de développement en commun. Il poursuivra l’élaboration du Schéma de cohérence territoriale (Scot) confiée à l’Agence de développement et d’urbanisme du Grand amiénois (Aduga) mais procédera d’ici la fin de l’année à sa révision. « D’autres questions communes à l’ensemble du territoire seront également traitées : développement économique, mobilité, tourisme, santé, insertion et emploi, complète Alain Gest. Pour mener des réflexions sur l’équilibre du territoire et déboucher sur des actions communes. » Des ambitions affichées pour l’avenir de notre territoire.

//Ingrid Lemaire