Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Voyage au cœur de l’été s’installe au cloître Dewailly du 4 juillet au 4 août. Une 15e édition prolongée d’une semaine pour davantage de plaisir.

Un monde, des ailleurs © Laurent Rousselin - Amiens Métropole
Voyage au cœur de l’été : 24 soirées de concerts, de cuisine et d’artisanat du monde.
© Laurent Rousselin - Amiens Métropole

26.06.2019

JDA 917

C’est un voyage à la fois musical, culinaire et artisanal. Yakoub Abdellatif, chargé de mission à la Ville et à l’origine du festival Voyage au cœur de l’été, reste plus que jamais motivé par ses deux amours : les cultures du monde et le cloître Dewailly. « Un lieu magique » que lui et ses équipes rendent encore plus féerique chaque été. Une atmosphère à laquelle contribuent les artisans, restaurateurs et artistes. Mais aussi le public, fidèle à ce rendez-vous qui prône le mélange. « Ce festival est unique », clame Toninho do Carmo, guitariste de la chanteuse de fado Maria Teresa (le 24 juillet). Déjà venu deux fois, il témoigne : « À 16h, pendant la balance, on sent déjà les odeurs d’épices méditerranéennes. C’est une ambiance incroyable ». Cette année, l’entrée au concert du chanteur algérien Ali Amran (le 5 juillet) sera même offerte aux dames vêtues de leur plus belle robe traditionnelle.

 

« DANSER, PARTAGER, COMMUNIER »
Gérant du restaurant Le Saint-Jean-de-Luz, Gregor Bula connaissait jusqu’ici le festival comme visiteur – « J’apprécie le concept, la déco, les artistes… c’est l’un des lieux où il faut venir l’été ». Pour cette 15e édition, il est l’un des quatre restaurateurs retenus et servira ses plateaux de fromages et de charcuterie. Côté scène, parmi les 31 groupes à l’affiche en 24 soirs, on retiendra notamment le chanteur HK (le 26 juillet). Le poète indigné jouera les titres de son album solo L’Empire de papier, avec une petite partie des Saltimbanks. La soirée de clôture (le 4 août) sera assurée par Haïdouti Orkestar, fanfare tzigane aux multiples nationalités. À ses côtés, Nuria Rovira Salat, danseuse espagnole spécialiste des danses d’Afrique du nord et des Balkans : « C’est un nouveau projet. Nous tournerons cet été avec le trompettiste Ibrahim Maalouf ». Venue l’an passé avec Les Andalousies, elle salue la singularité de ce festival qui « met en avant la musique traditionnelle si élégante et dont l’histoire se transmet de génération en génération. À nous d’inciter les gens à danser, partager, communier ». Une invitation qui ne se refuse pas.

//Candice Cazé

Voyage au cœur de l’été, du 4 juillet au 4 août, à partir de 19h, au cloître Dewailly – Relâche les lundis et mardis – voyageaucoeurdelete.com

 

Haïdouti Orkestar, fanfare tzigane, sera sur scène le 4 août pour la soirée de clôture.

Un monde, des ailleurs © Tchekchouka

© Tchekchouka