Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Pour lutter contre l’isolement, la ville d’Amiens soutient Voisins solidaires et sa plateforme de réseau d’entraide, lheurecivique.fr.

«Un monde plus fraternel et humain » © Gettyimages
En s’inscrivant sur la plateforme, on s’engage à rendre service à une personne isolée une heure par mois.
© Gettyimages

02.12.2020

JDA 964

« Le premier confinement a généré un élan de générosité incroyable. Cette chaîne de solidarité doit perdurer et le rôle de la Ville est de faciliter les initiatives d’entraide. » Le 1er décembre, Brigitte Fouré, maire d’Amiens, a lancé en partenariat avec l’association Voisins solidaires la plateforme lheurecivique.fr. « Amiens est la première ville à nous accompagner dans ce projet. Tous ceux qui souhaitent aider mais qui n’ont pas le temps de s’engager dans une association peuvent s’inscrire pour rendre service une heure par mois. Il s’agit d’associer les politiques publiques aux actions de la société civile », a expliqué Atanase Périfan, fondateur de Voisins solidaires.

 

UN THÈME PAR MOIS
Les personnes inscrites seront ensuite contactées par l’association qui les accompagnera dans leur projet d’entraide. Elles pourront aussi être mises en relation avec des foyers dans le besoin. Chaque mois, il sera ainsi possible de se mobiliser pour un thème spécifique. En décembre, c’est le Noël des voisins. Chacun peut déjà confectionner un cadeau ou une carte à déposer chez son voisin. Janvier sera le mois solidaire des aidants, ces familles qui accompagnent un proche âgé, malade ou handicapé dans son quotidien. Objectif : leur donner des temps de répit.

 

FAIRE DES COURSES, PRENDRE DES NOUVELLES
Mais on peut s’inscrire aussi pour des services simples destinés aux personnes âgées ou isolées : faire des courses, des tâches ménagères, aller chercher des médicaments, apporter des plats cuisinés… « Dans cette période difficile où les perspectives économiques sont incertaines, il faut œuvrer pour un monde plus fraternel et humain », a souligné Brigitte Fouré. « Le confinement a fait progresser l’esprit de solidarité, il est important de développer ces liens », a insisté Stéphane Descombes, adjoint au maire délégué à la démocratie locale, la vie associative et la participation citoyenne. L’élu souhaite par ailleurs s’appuyer sur le réseau des comités de quartier. Pour la Ville, la plateforme est un moyen supplémentaire de soutenir les personnes isolées, plus vulnérables encore pendant le confinement et à l’approche des fêtes de Noël.

//Lysiane Voisin

amiens@voisinssolidaires.fr

 

Les actions solidaires de la Ville en 2020

  • 4 850 personnes fragiles contactées depuis le début du confinement.
  • 10 % de livraisons de repas supplémentaires aux personnes âgées par rapport à 2019.
  • Un numéro vert Écoute seniors (0 800 60 50 00).
  • 370 000 € d’aides alimentaires.
  • 2,5 tonnes de récolte du Jardin de Saint-Maurice pour la distribution de paniers bios aux plus démunis.
  • Une aide logistique (installation de toilettes) à l’accueil de jour des personnes sans domicile fixe.
  • Un vote des subventions aux associations civiques et sociales anticipé en décembre, avant le vote du budget prévu en janvier.